ActualitéLes Experts

MayDay! Google change son algorithme

Pour découvrir l’actualité de la FrenchTech, et les infos à ne pas manquer directement dans votre boite mail à 15h tous les jours, cliquez ici

Il y a un mois, Google a modifié son algorithme utilisé pour le référencement naturel. On sait que cet algorithme n’est pas figé et qu’il évolue en permanence (certains disent d’ailleurs que Google est en permanence en version Beta). Mais cette dernière évolution a ébranlé plusieurs opérateurs tant les changements ont été forts. Les évolutions de cette nouvelle version, concernent principalement les requêtes de la “longue traîne”. Les requêtes de base ont 1ou 2 mots, elles sont très concurrentielles et génèrent un fort trafic, pas toujours très ciblé. Les requêtes de fond de la « longue traîne » ont au moins 5 mots.

Mayday

C’est le nom donné par les internautes à cette mise à jour. Est dû à la sortie début mai? Ou est-ce un SOS lancé suite aux répercussions de ces changements? Son principal impact, remarqué par de nombreux sites dès fin avril, est une baisse de plus de 10% sur la longue traîne. Soit sur les requêtes de plusieurs mots. On parle plus d’expressions clés que de mots clés. Chaque requête est souvent unique. Mais l’ensemble du trafic de toutes ces requêtes uniques constitue une bonne partie voire la majorité du trafic d’un site. D’après différents témoignages, relayés par le site webrankinfo, les sites de e-commerce et les plus gros sites seraient les plus touchés.

LE responsable du référencement naturel de Google (Matt Cutts) a confirmé les changements dont l’objectif officiel est d’améliorer les résultats de recherche pour les requêtes de ‘Longue traîne ».

Dans cette vidéo, Matt annonce que:

  • C’est un changement qualitatif pour faire ressortir les meilleurs sites pour la « longue traîne »
  • C’est un changement du mode d’appréciation des sites pour ce type de recherche
  • Ce n’est pas temporaire

2 conseils pour optimiser son référencement sont donnés:

  • Qualité du contenu
  • Apparaître comme une « autorité » dans son domaine

Pour mesurer son trafic « longue traîne », regarder (par exemple avec Google Analytics) le nombre de requêtes distinctes ayant généré des visites. Regarder également, le nombre de pages qui ont reçu des visites.

Les sites les mieux classés par Google bénéficiaient de leur positionnement et de leur notoriété pour avoir une bonne visibilité de toutes leurs pages, même sans effort, notamment grâce à un bon linking interne. De fait, ce sont les petits sites, de niche, pour lesquels les expressions de « longue traîne » sont en fait des des expressions « cœur de métier ».

Conséquences pour votre SEO

Cela signifie notamment qu’il va falloir travailler l’optimisation de chaque page. Et que chaque page devra avoir un contenu spécifique, optimisé et avec ses propres liens entrants. Des liens entrants doivent arriver sur toutes vos pages et pas seulement pointer vers l’accueil.

Quel avenir donc pour les offres de référencement où on vous propose d’optimiser votre référencement sur 3, 5 ou 10 mots clés?

Soyez original et / ou inédit. Si vous reprenez d’autres contenus, ayez votre « personal touch ».


Retrouvez Cyril Bladier sur:

Bouton retour en haut de la page
MayDay! Google change son algorithme
Zendesk Forum Paris : L’art de réinventer la relation client
[Silicon Carne] AgTech : le futur de la food
Mathieu Escarpit, directeur marketing de Cofidis France : « Le crédit est une solution utile pour financer la transition écologique »
Qonto se renforce en Allemagne avec le rachat de son concurrent Penta
[Silicon Carne] Retour sur la NFT NYC, le « SXSW du monde Web3 »
Levées de fonds : les startups françaises gardent le cap malgré la crise

Votre logiciel antipub bloque votre accès à FrenchWeb.fr


Depuis 14 ans, FrenchWeb vous propose chaque jour des contenus sur la FrenchTech. Nous diffusons rarement des publicités et ne collectons pas la moindre information sans votre consentement.


Votre adblocker empêche d'afficher correctement votre media FrenchWeb. Pour y accèder, nous vous recommandons de nous ajouter à votre liste de sites autorisés.


Merci et bon surf!


Richard Menneveux, fondateur de FrenchWeb.fr et CEO de DECODE.Media