ActualitéHealthcareLes levées de fonds

MedTech : SoftBank mène le tour de table de 250 millions de dollars d’Alto Pharmacy

Le deuxième Vision fund de SoftBank a mené le tour de table de 250 millions de dollars d’Alto Pharmacy, une plateforme de ventes de médicaments sur ordonnance basée dans la Silicon Valley. Cette levée de fonds valorise l’entreprise à plus d’un milliard de dollars, selon Reuteurs. Les investisseurs Greenoaks Capital et Jackson Square Ventures ont également participé à la série D de l’entreprise.

Fondée en 2015 par Mattieu Gamache-Asselin et Jamie Karraker, anciens salariés de Facebook, Alto Pharmacy détient une pharmacie physique dans le quartier Dogpatch de San Francisco, mais la majorité de ses utilisateurs demandent que leurs médicaments soient livrés le même jour à leur domicile ou au bureau gratuitement. L’entreprise a acquis la startup Round Health en 2017, une application rappelant aux patients quand prendre leurs médicaments. Avec cette dernière levée de fonds, Alto Pharmacy a levé plus de 350 millions de dollars depuis sa création. 

Un marché pharmaceutique porteur

Le marché pharmaceutique est colossal aux Etats-Unis puisque les Américains dépensent à eux seuls plus de 330 milliards de dollars en médicaments sur ordonnance. Alto Pharmacy n’est pas le seul à s’être attaqué à la digitalisation de ce marché. La startup est en concurrence avec Capsule Pharmacy à New York et PillPack, qui appartient à Amazon mais qui a concentré la majorité de ses efforts en Californie. Le Vision fund de SoftBank a déjà réalisé un peu plus d’une demi-douzaine de transactions dans le secteur de la santé et des sciences de la vie tels que 10x Genomics et Collective Health.

SoftBank, à la recherche de financements

Le financement d’Alto Pharmacy est l’un des premiers investissements importants pour le Vision fund II de SoftBank, pour lequel le géant de la technologie japonais continue de rechercher des financements. SoftBank a du mal à achever la collecte de fonds pour le véhicule, malgré une annonce initiale portant sur des engagements d’environ 108 milliards de dollars auprès de sociétés telles que Foxconn Technology Group, Apple et Microsoft.

SoftBank connait une période difficile depuis plusieurs mois. Un certain nombre de sociétés de son portefeuille ont en effet rencontré certaines difficultés, notamment WeWork, qui a eu besoin d’un renflouement de plus de 10 milliards de dollars de SoftBank pour rester à flot.

 

Tags

Laetitia Lienhard

Journaliste chez FW - DECODE MEDIA Pour contacter la rédaction : redaction.frenchweb@decode.media
MedTech : SoftBank mène le tour de table de 250 millions de dollars d’Alto Pharmacy
Comment Quibi veut devenir l’alternative principale à Netflix sur mobile
HR Tech : la fusion de Kronos et Ultimate Software fait naître un nouveau géant sur le marché
Startups françaises: l’argent investi par les fonds ne donne toujours pas de sorties significatives
Google
Rachat de Fitbit par Google: le régulateur européen s’inquiète pour les données personnelles
[DECODE FoodTech] Deliveroo Editions: quel est l’impact des «dark kitchens» sur la restauration ?
[DECODE] Ce que dit la tribune de Mark Zuckerberg sur la stratégie adoptée par Facebook
Copy link