ActualitéMarketing & Communication

[Nouveau] Linkinbar, le réseau social des restaurants, bars et hôtels

En version bêta depuis quelques mois, Linkinbar, le réseau social destiné aux activités des bars, restaurants, hôtels et boîtes de nuit, s’ouvre au public aujourd’hui.

La nouvelle plateforme permet ainsi:

  • Aux professionnels de communiquer en relayant leur actualité, en publiant leurs événements, en invitant les particuliers à leurs soirées et en renseignant les internautes sur les activités qu’ils proposent.
  • Et, aux particuliers de s’informer des événements en temps réel, de partager, commenter et échanger autour des activités et des établissements correspondant à leurs goûts et attentes. Les utilisateurs peuvent également constituer des groupes autour de centres d’intérêts communs, ou encore avoir accès à des offres et promotions.

L’accès au site est gratuit aussi bien pour les particuliers que pour les professionnels. Seuls les services premium, comme la mise à la Une sur le site d’un événement ou d’un établissement, sont payants.

Linkinbar apparaît pour le moment comme la seule plateforme dédiée à la fois aux bars, restaurants, hôtels et boîtes de nuits. Toutefois, d’autres réseaux sociaux se sont déjà également positionnés sur les sorties nocturnes, à l’image du site Les amis de l’apéro. 

Si ce nouveau service semble donc intéressant, son design est, pour sa part, certainement perfectible…

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici
[Nouveau] Linkinbar, le réseau social des restaurants, bars et hôtels
[FW 500] Marketing B2B: Visable opère un virage digital
Stadia
Google lancera sa plateforme de jeux vidéo en streaming Stadia le 19 novembre
Publicité en ligne: Amazon prend du terrain à Google sur le search
La startup Algolia lève 110 millions de dollars pour son moteur de recherche dédié aux entreprises
Télécoms: les « fréquences d’or » comme complément de la 5G?
Face à Facebook, la Chine va lancer sa propre monnaie virtuelle
Copy link