EuropeObjets connectés

Objets connectés: un marché à 1 700 milliards de dollars en 2020?

Le marché des objets connectés devrait s’envoler. De 655,8 milliards de dollars en 2014, il devrait représenter plus de 1 700 milliards de dollars d’ici à 2020, estime le cabinet IDC, soit une croissance annuelle de 16,9% en moyenne. «Alors que les wearables représentent la face consommateur de l’Internet des objets (…), la véritable opportunité se situe au niveau des entreprises et du secteur public», estime le cabinet.

En France, 2 milliards d’objets connectés devraient être vendus de 2015 à 2020, selon GfK. En moyenne, chaque foyer français devrait disposer d’une trentaine d’objets.  Si l’Hexagone compte déjà plusieurs entreprises connues dans le secteur – Withings, Netatmo, Parrot… -, le marché est en pleine croissance et il y a encore de la place pour de nombreux acteurs. Paris serait d’ailleurs la 6e ville au monde à accueillir le plus d’entreprises spécialisées dans l’IoT, selon IoT Analytics.

Une nouvelle Cité des objets connectés

Hors de la capitale, c’est la ville d’Angers qui s’est récemment faite remarquée. Issue des 34 plans du programme pour la Nouvelle France industrielle, la Cité des objets connectés a été inaugurée par François Hollande. Cet accélérateur souhaite regrouper en un lieu unique toutes les compétences nécessaires pour accompagner les start-up dans le développement leurs projets, de la conception à l’industrialisation. Les entrepreneurs intéressés pourront souscrire à plusieurs offres standardisées ou sur-mesure.

Initiée par la société Eolane, la structure compte aujourd’hui un peu moins d’une vingtaine d’actionnaires, dont le spécialiste des réseaux bas débit Qowisio, Orange, Air Liquide ou Bouygues Telecom. A la tête de la structure, on retrouve notamment Eric Carreel, le fondateur de Withings, en tant que président d’honneur, et Thierry Sachot, le directeur d’Eolane, en tant que président.

Lire aussi : Eridanis rachète Sen.se pour repositionner la Mother sur l’iOT B2B

Tags

Olivier Harmant

Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici
Objets connectés: un marché à 1 700 milliards de dollars en 2020?
Après le Brexit, les utilisateurs britanniques de Google ne seront plus protégés par le RGPD
FoodTech: Monbanquet racheté par l’Allemand B2B Food Group
FinTech: comment le Britannique GoCardless veut devenir la référence des paiements récurrents
FinTech: N26 quitte-t-il vraiment le Royaume-Uni à cause du Brexit?
A/O PropTech: 250 millions d’euros pour investir dans les startups qui transforment l’immobilier en Europe
76 millions d’euros pour le PSL Innovation Fund, le fonds DeepTech d’Elaia
Copy link