ActualitéBusinessFonds d'investissementHealthcareInvestissementsLes levées de fonds

OpenHealth Company lève 5 millions d’euros pour devenir leader sur l’analyse des données de santé

Le montant

OpenHealth Company, entreprise qui collecte et analyse les données liées à la santé, annonce un tour de table d’un montant de 5 millions d’euros, mené par LBO France et Innovation Capital.

Le marché

Fondée en 2015 par Patrick Guérin, OpenHealth Company est une entreprise spécialisée dans la collecte et l’analyse de données de santé en temps réel. La société se base sur des données collectées auprès de pharmacies, de données médicales en ambulatoire ou encore de données longitudinales patients.

La société, qui emploie 50 personnes, se donne comme ambition de réaliser un chiffre d’affaires de 10 millions d’euros en 2017.

L’objectif

Avec ce nouvel investissement, OpenHealth Company ambitionne de devenir leader sur le marché. En septembre 2017, la société ouvre son HUB. Ce dernier va permettre d’offrir des analyses qualitatives dans 3 grands domaines: commercial et marketing (données concernant la consommation de produits), événements sanitaires (épidémies etc) et le bon usage des produits de santé (suivre les traitements etc).

Les données clés:

  • Fondateur : Patrick Guérin
  • Date de création : 2015
  • Siège : Paris
  • Investissements : 5 millions d’euros en septembre 2017

Myriam Roche

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIA Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
OpenHealth Company lève 5 millions d’euros pour devenir leader sur l’analyse des données de santé
RGPD: Amazon fait appel de son amende de 746 millions d’euros en Europe
NFT: avec « Sotheby’s Metaverse », la célèbre maison de vente aux enchères s’installe durablement dans le secteur
OVHcloud: le champion français entre en Bourse pour une valorisation à 3,5 milliards d’euros
FinTech : PaySika, une néobanque à la conquête de l’Afrique francophone
Pourquoi Microsoft va-t-il fermer LinkedIn en Chine?
Cyberattaque: face aux rançongiciels, les acteurs de la cybersécurité veulent contre-attaquer