ActualitéBusinessLes levées de fonds

Orange Digital Ventures investit dans la start-up de cybersécurité Morphisec

Le montant

Morphisec, start-up israélienne spécialisée dans la cybersécurité, a annoncé avoir bouclé un tour de table de 12 millions de dollars. Cette levée de fonds de série B a été réalisée auprès d’un nouvel investisseur : Orange Digital Ventures, le fonds d’investissement early-stage de l’opérateur français. Cette levée comprend également des investisseurs déjà présents : Jerusalem Venture Partners, General Electric et Deutsche Telekom.

Le marché

La start-up a développé une technologie de “Moving target defence” qui permet un changement en temps réel de la structure de la mémoire interne de l’ordinateur pour éviter les attaques. La première solution lancée a pour but de protéger les moyennes et grandes entreprises dans les secteurs de la finance, l’assurance, l’industrie, la santé et du retail. La cybersécurité est un enjeu majeur pour tous les types d’organisations, comme le rappelle par exemple l’attaque massive dont Equifax, l’agence d’évaluation de crédit américaine, a révélé, en septembre, avoir été victime, exposant potentiellement les données sensibles de 143 millions de clients. D’ailleurs, Alphabet, la maison-mère de Google, a récemment lancé une filiale dédiée à la cybersécurité des entreprises.

Objectifs

Morphisec prévoit d’utiliser ces fonds pour accélérer son développement de manière générale et agrandir ses équipes d’ingénieurs, de vente et de marketing.

Morphisec : les données clés

Fondateurs : Ronen Yehoshua, Dudu Mimran
Création : 2014
Siège social : Be’er Sheva (Israël)
Effectifs : 45 employés
Activité : Cybersécurité
Financement : 7 millions de dollars en juillet 2015 et 12 millions en février 2018

Tags

Innocentia Agbe

Journaliste chez FrenchWeb / Le Journal des RH - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Orange Digital Ventures investit dans la start-up de cybersécurité Morphisec
Malgré la crise, SAP dévoile un bénéfice plus important que prévu au second trimestre
Un robot anti-coronavirus inventé par deux entreprises françaises, Octopus Robots et Fybots
Sequoia mène un tour de 100 millions de dollars dans l’app chinoise de lecture interactive Kuaidian
Facebook supprime des comptes pour « comportement inauthentique coordonné »
Cloud: Renault choisit Google pour mieux exploiter ses données industrielles
Facebook: des « décisions problématiques et déchirantes » sur les droits civiques
Copy link