A la uneLes levées de fondsMarketing & CommunicationParis

PageYourself lève 700 000 euros pour booster le marketing des pages Facebook

Faut-il créer un mini-site sur Facebook plutôt qu’un site Web classique ? C’est en tout cas le pari de PageYourself qui vient de lever 700 000 euros auprès d’OK Invest. Le fonds rejoint ainsi Olivier Heckmann (Multimania, Kewego), également présent au capital et au conseil d’administration.

PageYourself développe une plateforme de personnalisation et de gestion des pages sur Facebook. La start-up propose à ses clients d’utiliser des thèmes («templates») adaptés à leurs métiers, d’utiliser des outils de design ou encore de créer jusqu’à 24 types de pages différents sur le réseau social.

Lancée en 2014 à San Francisco, la plateforme, qui cible les petites et moyennes entreprises, revendique aujourd’hui plus de 100 000 sociétés utilisant son service, dont un tiers aux Etats-Unis. Il peut d’agir de commerçants, de boutiques, de restaurateurs, ou encore d’artistes.

«On peut présenter son activité, mais aussi créer des opérations marketing qui vont permettre d’acquérir du trafic social que l’on va ensuite convertir en data, en e-mail, en numéro de téléphone… Toutes ces informations qui pourront nous servir à augmenter notre potentiel de business», explique Nicolas Fayon, le fondateur. Pour se rémunérer, la start-up commercialise sa plateforme comme un service sans engagement, avec des tarifs démarrant à 12,9 euros par mois.

Avec cet investissement, PageYourself veut poursuivre le développement de sa plateforme et se renforcer en Europe, notamment au Royaume-Uni, en Espagne et en Italie. La start-up vise 1 million d’utilisateurs. Plus de détails avec Nicolas Fayon, le fondateur de PageYourself.

PDG : Nicolas Fayon

Création : 2012

Lancement : 2014

Siège social : Paris

Activité : plateforme de création de sites sur Facebook

Financement : 700 000 euros levés en novembre 2015

Olivier Harmant

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

3 commentaires

  1. Non il faut mieux créer son propre site Web. 3 Raisons principales :

    1) Ce n’est jamais une bonne idée de construire une maison (votre
    audience) sur un terrain qui ne vous appartient pas (Facebook)

    2) Facebook fait commerce, c’est même sa raison d’être, de l’audience
    que vous avez vous-même créée, en l’agrégeant avec d’autres audiences,
    pour ensuite les louer potentiellement à vos concurrents, sans que vous
    puissiez vous y opposer

    3) Facebook ne vous apportera aucune audience supplémentaire gratuitement.
    Le jour, à l’heure où vous arrêtez de payer, votre audience diminuera comme un soufflé qui retombe, quelques minutes après sa sortie du four.

    1. Bonjour Michel,

      Au contraire, il est plus utile d’aller chercher l’audience là où elle est… En plus, les appli de l’outil permettent de rester en contact avec elle de façon durable, et de générer du trafic social gratuitement… c’est donc tout bénef’ ! :)

      Perrine, PageYourself

      1. Michel n’a pas tort sur la partie audience – le reach d’un post sur une fan page est aujourd’hui entre 0,01% et 1%, suivant le type de message posté… (les posts avec og:video externe tendent vers 0%).

        Pas sûr qu’il soit simple d’engager l’audience sur un autre onglet que le feed principal (sachant que c’est déjà compliqué sans payer)

        Sinon, perso je n’arrive pas à loader de site Pageyourself (j’ai essayé Au monde des animaux, mais ca reste bloqué sur loading)…

        Good luck à vous en tout cas, et bravo pour la levée. Vous devriez vous rapprocher de http://www.socialchroma.com pour avoir des analytics beton pour vos clients :)

Bouton retour en haut de la page
PageYourself lève 700 000 euros pour booster le marketing des pages Facebook
WeLink lève 4,2 millions d’euros auprès de OneRagtime
Quelle est cette startup qui vaut 1 milliard de dollars pour Facebook?
Vianova
Mobilité: Vianova lève 1,8 million d’euros auprès de la RATP
Retail: Ankorstore lève 25 millions d’euros auprès d’Index Ventures
Ekimetrics lève 24 millions d’euros auprès de Tikehau Capital et Bpifrance
Powerup
CleanTech: PowerUp lève 5 millions d’euros auprès d’EDF et Supernova Invest