Actualité

Quels sont les piliers du transmédia en 2014?

Le transmédia est un terme récent qui tente de traduire une mutation de l’information, de son fond, de sa manière d’y accéder, de sa manière de la communiquer. Les interprétations varient tout comme la mise en oeuvre de stratégies transmédia et leur réussite, néanmoins il est indéniable que le transmédia est un concept qui s’appuie sur trois piliers : le contenu, les plateformes et l’auditoire, définis par la maison de production Toast Studio dans le cadre de la 5e édition du Forum Blanc.

1. Les piliers du transmédia

Le contenu

La valeur qui était autrefois intrinsèque à un contenu s’est déplacée vers la relation qu’un auditoire a avec les contenus – C. Briceño

La stratégie de contenu est au coeur même d’un projet transmédia. Ce contenu se doit d’être qualitatif pour engager l’internaute au travers des différentes plateformes sur lesquelles l’histoire sera diffusée.

La marque devra veiller à ce que ses valeurs sous jacente ne soit pas masquées par l’histoire mais portée par celle-ci.

Les plateformes

Avec les mutations perpétuelles des supports médias, il est important pour les marques d’isoler les supports de valeurs de leur message en fonction de la cible définie. Il ne suffit pas de multiplier les plateformes pour multiplier la portée et les chances de succès.

Le producteur a ainsi la lourde tâche de concilier les aspects créatifs et les aspects d’expérience-utilisateur, dans un contexte de marque.

L’auditoire

Il faut donc prévoir – lorsqu’on crée des contenus audiovisuels – un espace où cette relation pourra s’établir et perdurer, où l’on pourra non seulement mobiliser l’attention des auditoires, mais aussi les inciter à s’engager et à agir – C. Briceño

Il existe une forte relation entre l’auditoire et le contenu, il faut lui porter une attention particulière pour que l’audience s’intéresse à l’histoire mais s’investisse également dedans en partageant ou en interagissant avec. L’engagement est la valeur clef du transmédia.

 

2. Une proposition de valeur

La définition du transmédia va se construire progressivement en reposant sur l’évolution des trois piliers cités précédemment. Néanmoins la production multiplateforme, faisant abstraction des pratiques traditionnelles de financement des contenus, a des difficultés à trouver sa place.

Donc autant le désir de produire est bien présent, autant il se trouve freiné par des limitations en termes de solutions de financement, une réalité présente des deux côtés de l’Océan Atlantique, tant en Europe qu’au Canada.

Pour que le transmédia existe, il faut que les budgets soient transverses, il faut que la conception soit transverse – Natkin

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits

Tags
Microsoft Experiences les 3 et 4 octobre 2017

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This