ActualitéBusinessMedia

RGPD: la Cnil ouvre une enquête sur Clubhouse

AFP

La Cnil, gendarme français des données personnelles, a ouvert une enquête sur la manière dont le réseau social Clubhouse utilise les informations privées de ses usagers, a-t-elle annoncé mercredi dans un communiqué. « L’enquête doit permettre de confirmer » si la législation européenne sur la protection des données (RGPD) « est applicable à la société et de déterminer si (elle) est méconnue » a précisé la Cnil, en expliquant qu’en cas de non respect, elle pourrait « le cas échéant, faire usage de ses propres pouvoirs répressifs ».

Clubhouse, une application américaine, est un réseau social audio, qui permet à ses utilisateurs de se regrouper dans un salon virtuel pour avoir une conversation. Clubhouse est une application récente, dont l’utilisation a été dopée par les mesures de confinement adoptées dans le monde entier suite à la crise sanitaire En France, elle a été utilisée notamment par le ministre Jean-Baptiste Djebarri, ou la sénatrice Nathalie Goulet, pour communiquer directement avec le public.

Mais l’application a fait l’objet de questions sur son utilisation des données privées de ses utilisateurs, ou sur sa sécurité technique. En France, « une pétition rassemblant à ce jour plus de 10 000 signatures circule actuellement pour alerter la Cnil sur de possibles atteintes à la vie privée par l’application Clubhouse », a indiqué la Cnil dans son communiqué. Selon la Cnil, Clubhouse n’a selon ses premières vérifications « aucun établissement dans l’Union européenne ». Le gendarme français est donc fondé à mener sa propre procédure, « comme chacun de ses homologues européens », a-t-elle expliqué.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
clubhouse
RGPD: la Cnil ouvre une enquête sur Clubhouse
RGPD: Amazon fait appel de son amende de 746 millions d’euros en Europe
NFT: avec « Sotheby’s Metaverse », la célèbre maison de vente aux enchères s’installe durablement dans le secteur
OVHcloud: le champion français entre en Bourse pour une valorisation à 3,5 milliards d’euros
FinTech : PaySika, une néobanque à la conquête de l’Afrique francophone
Pourquoi Microsoft va-t-il fermer LinkedIn en Chine?
Cyberattaque: face aux rançongiciels, les acteurs de la cybersécurité veulent contre-attaquer