ActualitéBusinessIndustrie

Robotique d’entrepôt: la concurrence fait rage, 6 River Systems lève à son tour 25 millions de dollars

Le montant

L’entreprise américaine de robotique 6 River Systems a annoncé avoir levé 25 millions de dollars en série B. Le tour de table a été mené par Menlo Ventures accompagné des investisseurs historiques Norwest Venture Partners, Eclipse Ventures et iRobot. À l’occasion de cette levée, Matt Murphy de Menlo Ventures rejoint le board de la société.

Le marché

L’entreprise 6 River Systems est spécialisée dans la robotique d’entrepôt. Elle produit des robots autonomes appelés Chuck qui accompagnent les travailleurs dans leurs tâches. « Chuck est construit à partir de la même technologie et des mêmes capteurs que les véhicules autonomes. Il utilise l’apprentissage automatique et l’intelligence artificielle pour aider vos associés à travailler plus vite », peut-on lire sur le site de l’entreprise. Intégré au système de gestion de l’entrepôt, le robot peut être utilisé pour des tâches de rangement, de prélèvement, de comptage, de réapprovisionnement ou encore de tri. Il peut porter jusqu’à un peu plus de 72,5 kilos de marchandises et fonctionne sans câble. En ce qui concerne le business model, les entreprises peuvent soit acheter les robots et la première année de maintenance ou les louer. Il y a aussi la possibilité d’acheter des robots et d’en louer en plus pour les périodes de rush. L’entreprise a déployé 600 robots sur une trentaine de sites.

Et elle n’est pas seule sur ce marché. 6 River Systems a justement été co-fondée, entre autres, par Rylan Hamilton et Jerome Dubois d’anciens de chez Kiva Systems, l’entreprise de robotique d’entrepôt qui a été rachetée par Amazon en 2012 pour 775 millions de dollars et a depuis été renommée Amazon Robotics. Début mars, Amazon a d’ailleurs annoncé que ses robots seraient utilisés en France pour la première fois dans l’entrepôt de Brétigny-sur-Orge (91) qui ouvrira à la fin de l’année.

La concurrence fait rage dans le secteur et trois entreprises semblent se répondre coup pour coup. En effet, Fetch Robotics et Locus Robotics ont levé exactement la même somme, soit 25 millions de dollars, en fin d’année dernière.

Les objectifs

Comment 6 River Systems compte se démarquer ? Dans une interview accordée à Forbes, Jerome Dubois, le CEO de l’entreprise, explique qu’avec cette levée la société a trois buts principaux. Le premier est d’ajouter plus de machine learning dans ses robots et d’étendre ses activités à l’Europe. Puis, la société souhaite fournir plus de solutions logicielles à ses clients afin qu’ils puissent davantage utiliser la data pour prendre des décisions opérationnelles. Et enfin, l’entreprise compte recruter.

6 Rivers Systems : les données clés

Fondateurs : Rylan Hamilton, Christopher Cacioppo, Jerome Dubois
Création : 2015
Siège social : État de Massachusetts, États-Unis
Activité : Robotique d’entrepôt
Montant : 46 millions au total

Tags

Innocentia Agbe

Journaliste @FrenchWeb.fr et @LeJournaldesRH Merci d'adresser vos communiqués de presse et informations à redaction@frenchweb.fr

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce contenu pourrait vous intéresser:

Close
Share This