ActualitéRetail & eCommerce

Showroomprive réalise 40% de son chiffre d’affaires avec le m-commerce

Le site de ventes évènementielles souhaite se renforcer en Europe.

showroompriveLe site de ventes évènementielles Showroomprive a enregistré une croissance de 40% de son chiffre d’affaires en 2013, à 350 millions d’euros, pour une rentabilité de 5%. Sa présence dans huit pays européens a permis à l’e-commerçant de réaliser 20% de ses ventes à l’international, dont la moitié en Italie et en Espagne. Une part qu’il souhaite voir augmenter avec le lancement de diverses campagnes publicitaires radio et télévisées dès cette année.

Fait important, le mobile a représenté 50% du trafic et 40% des ventes. L’entreprise lancera par conséquent de nouvelles applications plus développées au premier semestre et prévoit d’investir dans ses structures logistiques pour traiter des volumes plus importants de commandes et renforcer son offre de livraison en 24 heures.

Fondé en 2006 par Thierry petit et David Dayan, Showroomprive revendique plus de 16 millions d’inscrits et 20 millions de produits vendus en 2013. En 2010, le fonds d’investissement Accel Partners y avait injecté 37 millions d’euros pour une prise de participation minoritaire dans le capital.

Tags

Olivier Harmant

Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Un commentaire

  1. VincentPenalba sophieschwartz frenchweb et Ventes Privées un peu plus de 33%, le mobile devient un canal non négligeable !

Showroomprive réalise 40% de son chiffre d’affaires avec le m-commerce
Pourquoi Balderton Capital lance un nouveau fonds de 400 millions d’euros
Internet haut débit: SpaceX lance la deuxième grappe de sa constellation de satellites
Instagram teste les « likes » masqués pour diminuer la pression sociale
Iliad lance une opération de rachat d’actions
Silicon Carne: quittez vos bureaux, bossez à la maison!
Avis Vérifiés (Net Reviews) boucle un tour de table de 32 millions d’euros pour prendre le large à l’international
Copy link