ActualitéStartup

[StartUp Assembly] Nelis: Dans une start-up « on fait beaucoup avec peu de moyens »

Les 12, 13 et 14 juin prochains, les start-ups françaises ouvrent leurs portes au grand public: c’est la deuxième édition de la StartUp Assembly, dont FrenchWeb est partenaire. Zoom sur l’une d’entre elles, Nelis, une startup basée à Montpellier.

Startup Assembly

La start-up montpelliéraine développe une solution de travail collaboratif, sous forme de logiciel CRM. Une forme de centralisation des données.

A l’occasion de l’énénement StartUp Assembly, Frenchweb a posé 3 questions aux dirigeants de cette société fondée en 2005. Philippe Rossi est le président de Nelis, Katia Vidic la directrice générale. Ensemble, ils ont co-fondé Nelis.
Frenchweb: Quelles sont les 3 erreurs à éviter lorsqu’on conçoit un CRM ?

Philippe Rossi: Selon nos retours d’expérience CRM, voici les 3 conseils que nous pourrions donner pour assurer la réussite d’un projet CRM :

  • Le CRM doit être un projet d’entreprise, compris et lancé collectivement par les utilisateurs ET la direction

Tous les membres de l’équipe, et pas seulement les managers et les commerciaux, sont concernés. Il s’agit de mettre en place une stratégie de bonne gestion des relations par toute l’équipe. Le projet doit être clairement exprimé par la direction.

  • Faire d’abord simple et viser un résultat rapide
Philippe Rossi - Katia vidic - nelis
Philippe Rossi et Katia Vidic, co-fondateurs de Nelis

Ne pas se focaliser sur les tableaux de bords ou les usines à gaz dès le lancement comme c’est souvent le réflexe des dirigeants. Trop de fonctionnalités ou de contraintes rendront difficile l’acceptation des nouveaux outils et méthodes par l’équipe. Le lancement doit être progressif et agile, et dans les premières briques mises en place, il doit apporter une plus-value quotidienne aux utilisateurs. Par exemple, un gain de temps pour retrouver les contacts, une facilité pour suivre les alertes ou discuter avec les collègues sur un compte clients, un lien pour capturer les emails entrants et les classer automatiquement.

  • Rendre conviviale et accessible la CRM

Les nouvelles technologies permettent aujourd’hui de proposer des outils qui s’adaptent aux utilisateurs, les valorisent et renforcent l’esprit d’équipe (SaaS = Télétravail, Application mobile = Mobilité, Ergonomie = Facilité, Chat + Discussion + Notification + Avatar = Convivialité + Proximité). Une bonne CRM doit favoriser les échanges et la proximité pour maintenir un bon niveau d’actualisation des données.

Frenchweb: Que signifie « avoir l’esprit start-up » selon vous ?

Katia Vidic : Arborer l’esprit startup, c’est avant tout avoir un esprit ouvert, critique, d’analyse, afin de pouvoir remettre en questions les pratiques existantes. L’esprit start-up c’est croire qu’on va pouvoir changer le monde et que chaque action peut y contribuer. On pose chaque jour une nouvelle pierre à l’édifice. En mode lean start-up, on développe la culture du feedback pour toujours se remettre en question et être au plus proche des utilisateurs.

L’esprit start-up c’est avoir de l’ambition, être créatif pour savoir se démarquer sans avoir forcément de grands moyens financiers. On fait beaucoup en ayant peu de moyens et on développe la collaboration, l’entraide pour y parvenir.

Frenchweb: Quels sont, selon vous, les principaux atouts de l’écosystème français (vs Berlin ou Londres)?

Katia Vidic : Les principaux atouts de l’écosystème français sont tout d’abords une culture forte de l’entraide et une collaboration qui se développe en France. On le voit avec des évènements comme : Le Web, France Digitale Day, Blend Mix, Web 2 Day, B2Rocks, Ticket for Change, La Start Up est dans le Pré, la Start Up Comédie… qui font des cartons pleins.

Nous possédons de nombreuses pépites qui rayonnent et qui ont envie de partager ce qu’elles apprennent. On est dans une culture de l’exemple, qui inspire, qui encourage, qui soutient. Nous sommes également audacieux, créatifs, rebelles, passionnés et nous n’avons pas peur de l’échec qui est une opportunité de grandir et d’apprendre. (…) L ’écosystème français est propice car nous avons professionnalisé et industrialisé l’accompagnement des startups dans des environnements favorables à la création et au développement !

Frenchweb avait interviewé Philippe Rossi en mars dernier:


Tags
Plus d'infos

Adeline Raynal

Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This
Fermer