Frenchweb recrute un chef de projet editorial et un responsable partenariats
BusinessFW BusinessRetail & eCommerceStartupTV

Stocard lève 20 millions de dollars pour digitaliser vos cartes de fidélité

Le montant

La start-up allemande Stocard, qui développe une solution de dématérialisation des cartes de fidélité, a bouclé un tour de table de 20 millions de dollars auprès de la banque d’investissement australienne Macquarie Capital. Les investisseurs historiques, Shortcut, Alstin, Rocketship, HTGF et Engelhorn, ont également participé à l’opération.

Le marché

Fondée en 2012 par Björn Gob, David Handlos et Florian Barth, Stocard a développé une application mobile permettant à ses utilisateurs de stocker leurs cartes de fidélité sur leur smartphone. A partir de l’application, les utilisateurs peuvent scanner leurs cartes de fidélité pour en obtenir une version dématérialisée afin d’obtenir des points de fidélité et des récompenses directement sur mobile.

Sur l’application, les utilisateurs peuvent également recevoir des offres personnalisées de la part de commerçants, consulter le nombre de points accumulés et les transactions réalisées, ou encore souscrire à de nouveaux programmes de fidélité. «La dématérialisation va profondément changer le processus et l’expérience d’achat car les portefeuilles mobiles vont regrouper de nombreux services liés au shopping et aux finances, et bien d’autres encore», explique Björn Gob, co-fondateur et CEO de Stocard, qui compte 25 millions d’utilisateurs dans le monde, dont 2 millions en France, ayant digitalisé en moyenne 14 cartes de fidélité chacun.

Stocard ne s’adresse pas seulement au consommateur, la jeune pousse allemande souhaite également épauler les commerçants dans leur stratégie drive-to-store. En effet, ce nouveau canal de communication, intégré dans le portefeuille mobile de leurs clients, leur permet de proposer des offres personnalisées ou d’inviter leurs clients à s’inscrire à un programme de fidélité. A ce jour, plus de 4 000 enseignes internationales sont actuellement disponibles dans Stocard, dont Carrefour, Ikea et Decathlon.

Les objectifs 

Avec ce tour de table, Stocard prévoit d’accélérer son déploiement à l’international, avec l’ouverture de bureaux à Toronto et à Paris. «L’investissement va aider Stocard à accélérer son expansion est à travailler plus intensément encore avec nos partenaires pour réduire le fossé entre le commerce en ligne et les magasins physiques», indique David Handlos, co-fondateur et CTO de Stocard.

En parallèle, la société allemande compte doubler ses effectifs, avec le recrutement de 40 nouveaux collaborateurs, principalement des ingénieurs, des commerciaux et des experts en marketing. Pour compléter les fonctionnalités de son application mobile, Stocard s’apprête également à lancer une solution de paiement mobile. D’ici la fin de l’année, la start-up vise les 50 millions d’utilisateurs, dont 3,5 millions en France, «un marché extrêmement stratégique pour Stocard», assure Christine Abrego, Country Manager France de Stocard.

Stocard : les données clés

Fondateurs : Björn Gob, David Handlos et Florian Barth
Création : 2012
Siège social : Mannheim (Allemagne)
Activité : portefeuille mobile
Financement : 20 millions de dollars en juin 2018

Tags

Maxence Fabrion

Journaliste chez Adsvark Media / FrenchWeb - We Love Entrepreneurs

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce contenu pourrait vous intéresser:

Close
Share This