ActualitéBusinessDecode BusinessInvestissementsLes levées de fondsMarketing & CommunicationStartupTV

Swapcard lève 4 millions d’euros pour faciliter le networking pendant les événements

Le montant

La start-up parisienne Swapcard, qui développe une plateforme pour fluidifier le networking pendant les événements, a bouclé un tour de table de 4 millions d’euros auprès d’investisseurs privés. En 2015, la société avait levé 500 000 euros.

Le marché

Fondée en 2013 par Baptiste Boulard, Damien Courbon et Godefroy des Francs, Swapcard proposait au départ un outil de digitalisation des cartes de visite pour repenser les échanges de contacts entre professionnels. Face à l’utilisation massive de l’application mobile lors de conférences ou de salons, des moments propices aux rencontres, la jeune pousse française a alors décidé de faire évoluer son service pour se concentrer exclusivement sur le networking événementiel.

Nourrie à l’intelligence artificielle, la plateforme de Swapcard vise à améliorer l’expérience des participants et des exposants en facilitant la mise en relation. Elle permet non seulement de décupler les interactions pendant les salons et les conférences, mais aussi d’optimiser le ROI des exposants, qui veulent profiter de ces occasions pour gonfler leurs revenus.

Pour cela, avant l’événement, la start-up se synchronise avec les plateformes de billetterie pour collecter des données sur les participants et les exposants, de manière à ce que les algorithmes de Swapcard puissent suggérer les personnes à rencontrer. Ensuite, pendant la tenue de l’événement, l’application mobile fait office d’assistant personnel pour guider l’utilisateur sur place et lui rappeler les différents rendez-vous planifiés. A ce jour, la société parisienne, présente dans 42 pays, travaille avec plus de 1 000 événements internationaux, dont VivaTech et Hello Tomorrow.

Sur le marché du networking, des acteurs se sont positionnés au cours de ces dernières années. C’est notamment le cas de Shapr, une application mobile de networking qui reprend les codes de Tinder pour mettre en relation des professionnels en fonction de leurs intérêts.

Les objectifs de la Start-up 

Ce tour de table doit permettre à Swapcard d’améliorer sa solution, en y injectant davantage d’intelligence artificielle, et de renforcer sa présence à l’international. Après avoir ouvert des bureaux en Allemagne, en Espagne et au Canada, la start-up veut également créer des antennes dans les autres pays dans lesquelles elle opère, notamment aux États-Unis, l’Afrique du Sud, la Côte d’Ivoire, l’Inde et la Corée du Sud. Cette expansion à l’international s’accompagnera d’un renforcement des effectifs avec le recrutement d’une dizaine de collaborateurs supplémentaires. «Cette levée de fonds va permettre d’étendre notre présence dans les plus grands événements internationaux, renforcer notre R&D et offrir un support humain dans le plus de régions possibles», explique Baptiste Boulard, co-fondateur et CEO de Swapcard.

Swapcard : les données clés

Fondateurs : Baptiste Boulard, Damien Courbon et Godefroy des Francs
Création : 2013
Siège social : Paris
Activité : application de networking pour les événements
Financement : 4 millions d’euros en juin 2018

Tags

Maxence Fabrion

Journaliste chez FW - DECODE MEDIAPour contacter la rédaction : redaction.frenchweb@decode.media

Un commentaire

Swapcard lève 4 millions d’euros pour faciliter le networking pendant les événements
À la découverte des plus importantes marques beauty et wellness de Los Angeles
[Webinar] Next-gen retail: 10 changements radicaux dans le retail américain
Addactis Software, Groupe ADP, WAT : focus sur les offres d’emploi du jour
La startup Leeto lève 2 millions d’euros pour repenser le comité d’entreprise
La startup Fifty lève 1 million d’euros pour accélérer la montée en compétences des employés
Les géants du web en pleine opération séduction avec la presse
Macron en renfort des startups françaises de la tech
[Livre Blanc] RGPD 1 an après, quel impact sur les programmes de fidélité ?
[Livre Blanc] Le guide pratique du feedback client
Inside Brigad : quand les startups prennent le relais des acteurs historiques sur le marché de l’intérim
Share via
Copy link