A la uneAmérique du nordTech

TextMe Up, une application pour gérer plusieurs numéros sur un même téléphone

«Nous essayons de faire fonctionner l’application de téléphone comme une application d’e-mail», explique à Frenchweb Julien Decot, chief revenue officer chez TextMe. Cette start-up californienne fondée par des Français propose déjà une application de messagerie et d’appel par vidéo.

Désormais, avec sa nouvelle version, elle veut aussi s’attaquer à la gestion des numéros de téléphone. «Tout a changé sur les smartphones depuis qu’ils ont été inventés (…) sauf une application qui se trouve être la seule pré-installée sur tous les téléphones dans le monde, quelque soit le système d’exploitation : l’application de téléphone», explique à Frenchweb Julien Decot.

Gérer plusieurs numéros de téléphone

Avec TextMe Up, la société entend proposer à ses utilisateurs de gérer plusieurs numéros de téléphone depuis l’application. Il peut s’agir par exemple de numéros personnels et professionnels dans un même pays, ou de deux numéros issus de deux pays différents. D’autres start-up comme OnOff propose également des services similaires.

La société, qui revendique 35 millions d’utilisateurs ayant installé l’application depuis sa création, se rémunère par la commercialisation d’espaces publicitaires, un système de monnaie virtuelle, et la vente de produits. «Nous sommes une société profitable, autofinancée, et qui a vocation à le rester». Plus de détails avec Julien Decot, chief revenue officer chez TextMe.

Fondateurs : Christophe Bach, Frédéric Benqué, Edouard Munck, Grégory Kokanosky

Création : 2011

Siège social : San Francisco

Financement : entreprise autofinancée

Activité : application de messagerie

Olivier Harmant

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

Un commentaire

Bouton retour en haut de la page
TextMe Up, une application pour gérer plusieurs numéros sur un même téléphone
IBM se renforce dans l’IA et le cloud hybride avec une nouvelle acquisition
Google: bientôt une messagerie cryptée sur Android?
Cloud européen: 180 sociétés rejoignent le projet franco-allemand Gaia X
Pourquoi l’Arabie saoudite va miser 20 milliards de dollars dans l’intelligence artificielle
iPhone ralentis: face aux litiges, Apple accepte de payer 113 millions de dollars
Facebook
Facebook: pourquoi des modérateurs s’estiment « sacrifiés » par le réseau social