ActualitéHealthcareLes levées de fonds

ElMindA lève 28 millions de dollars pour étudier les fonctions du cerveau

Le montant

ElMindA, une start-up israélienne spécialisée dans la neuroscience, a annoncé avoir levé 28 millions de dollars (environ 26,2 millions d’euros) auprès de Shanda Group, The Kraft Group, Wexford Capital, WR Hambrecht & Co, Palisade Capital Management, OurCrowd et Healthcrest AG.

La société

Basée à Herzliya, ElMindA développe une technologie «non-invasive» pour mesurer, visualiser et analyser des fonctions spécifiques du cerveau. «Elle utilise un traitement du signal avancé et des algorithmes machine-learning de données (…) dans le but d’identifier les modèles de réseaux neuronaux activés lors d’une fonction spécifique du cerveau, telles que la mémoire ou l’attention. L’information peut ensuite être utilisée pour la prise de décision clinique personnalisée», explique la société dans son communiqué.

«Nous sommes ravis de contribuer au développement et à promouvoir une telle technologie qui peut potentiellement catalyser de nouvelles options de traitement pour les personnes touchées par un dysfonctionnement du cerveau», déclaré Tianqiao Chen, de Shanda Group.

Les objectifs de la Start-up

Avec ce nouvel investissement, la société entend poursuivre le développement de sa technologie et poursuivre sa commercialisation et son adoption par les cliniques.

PDG : Ronen Gadot

Création : 2006

Siège social : Herzliya (Israël)

Financement : 28 millions de dollars levés en novembre 2015

Tags

Olivier Harmant

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
ElMindA lève 28 millions de dollars pour étudier les fonctions du cerveau
Le téléchargement de TikTok et WeChat interdit dès dimanche aux États-Unis
PayFit : une politique de télétravail faite de confiance et de mobilité géographique
Jeux vidéo: pourquoi l’avenir des consoles reste incertain
Apple poursuit sa conquête du marché indien avec l’ouverture de son premier magasin en ligne
Glwadys Le Moulnier : « La classe sociale détermine la difficulté avec laquelle on peut entreprendre »
Coronavirus, racisme, élections: comment Facebook veut calmer les échanges entre ses employés
Copy link