ActualitéBusinessTech

[TL;DR] Les news Tech qu’il ne faut pas manquer ce 04/10

Tous les soirs, le meilleur de l’actu Tech est dans le TL;DR de FrenchWeb.

TL;DR (sigle invariable) (XXIème siècle) : initiales de «too long ; didn’t read»,
soit littéralement «trop long ; pas lu»
1. (Internet) Pour exprimer que le message qui a été envoyé n’a pas été lu parce qu’il était trop long.
2. (Internet) Pour exprimer que ce qui suit est un résumé du texte trop long.

Altice Europe lance une « réflexion stratégique » sur ses actifs dans la fibre. Altice est sous la pression des marchés pour se désendetter.

NeydtStock / Shutterstock

Pourquoi c’est important: Selon l’agence Bloomberg, Altice Europe a reçu des offres initiales du fonds américain KKR et de la branche de capital investissement d’Allianz, ainsi que du fonds de retraite des employés municipaux de l’Ontario et de Macquarie Group. Les offres portent sur 40 à 60% du capital d’une société regroupant les actifs d’Altice dans la fibre, dans le cadre d’une procédure d’enchères, ajoute Bloomberg. « Altice Europe a engagé une réflexion stratégique sur son infrastructure en fibre pour accélérer encore plus son déploiement, et réfléchir à des partenariats financiers« , a indiqué le groupe dans un communiqué.

Honda mise sur Cruise de General Motors pour développer des voitures autonomes. Le groupe automobile japonais Honda va investir 2,75 milliards de dollars dans Cruise, l’unité de General Motors dédiée à la voiture autonome.

Crédits : Shutterstock.

Pourquoi c’est important:  «C’est la prochaine étape logique dans la relation entre General Motors et Honda, vu notre collaboration dans les véhicules électriques et notre intégration étroite avec Cruise», a affirmé la PDG de General Motors, Mary Barra, dans un communiqué. Quatre mois après SoftBank, le géant japonais des télécoms et services en ligne qui avait déjà mis 2,2 milliards de dollars dans l’entreprise de San Francisco pour une part un peu inférieure à 20%, Honda va prendre une participation pour 750 millions de dollars. La conduite autonome est considérée comme le prochain eldorado de l’industrie automobile en combinaison avec la voiture électrique. Les grands noms du secteur en sont, tout comme les constructeurs plus récents comme Tesla, des géants de la high-tech (Waymo né chez Google), ou ceux de l’économie de partage comme Uber.

Coinbase en passe d’atteindre les 8 milliards de dollars de valorisation. Le géant des cryptomonnaies serait en pourparlers avec des investisseurs pour réaliser un tour de table qui pourrait atteindre 500 millions de dollars.

Crédit photo : dennizn / Shutterstock.com

Pourquoi c’est important: Sur ce financement, 250 millions de dollars seraient ajoutés aux fonds de l’entreprise, tandis que les autres 250 millions serviraient à racheter les parts de certains actionnaires. Coinbase est la principale plateforme d’échange de bitcoins. Elle gagne de l’argent sur chaque transaction et a atteint les 20 millions d’utilisateurs. L’entreprise était valorisée à 1,6 million de dollars en août de l’année dernière après une levée de 100 millions de dollars. Depuis, elle ne cesse d’accélérer ses activités et a notamment mis la main en avril sur la startup earn.com, qui propose un service payant de messagerie basée sur la blockchain, pour 120 millions de dollars. Coinbase envisagerait d’aller jusqu’à une introduction en Bourse.

Cybersécurité : les attaques favorites des hackers. Le nombre de cyberattaques a grimpé de 47% au deuxième trimestre 2018.

Crédits : Shutterstock.

Pourquoi c’est important: En plein essor, la cybercriminalité s’est imposée comme l’un des fléaux majeurs de l’ère numérique. Rien qu’en France, les faits de cybercriminalité ont bondi de 32% entre 2016 et 2017, avec plus de 63 500 cas recensés l’an passé, selon les chiffres du ministère de l’Intérieur.  Au total, 320 000 personnes auraient été victimes d’attaques en ligne en 2017 dans l’Hexagone. Pour récupérer des données sur les ordinateurs de leurs victimes, les cybercriminels utilisent le plus souvent des logiciels espions (26%) ou des logiciels malveillants pour obtenir le contrôle des ordinateurs à distance (22%), indique le rapport de Positive Technologies. Au fil des années, les cybercriminels rivalisent d’ingéniosité pour duper les internautes. En effet, ils utilisent de nouveaux procédés pour faire croire aux utilisateurs qu’un message, un lien ou une pièce jointe provient d’une source fiable.

Dans la course à la voiture autonome, alliance surprise entre Toyota et SoftBank. Les deux groupes japonais ont décidé d’unir leurs forces pour créer une joint-venture d’ici avril 2019.

Masayoshi Son, PDG de SoftBank, et Akio Toyoda, PDG de Toyota. Crédits : Toyota.

Pourquoi c’est important: Le géant automobile japonais Toyota a annoncé jeudi la création d’une co-entreprise avec son compatriote du secteur des télécommunications SoftBank Group afin d’accélérer le développement de nouveaux services de mobilité, avec en ligne de mire la voiture autonome. Les partenariats entre constructeurs traditionnels et entreprises des technologies de l’information se multiplient dans la course à la voiture du futur, qu’ils prédisent électrique, connectée, sans chauffeur et partagée. Comme aime à le rappeler le PDG de Toyota, Akio Toyoda, qui l’a répété jeudi devant la presse à Tokyo, l’industrie automobile se trouve à un moment décisif de son histoire, «comme il n’y en a qu’une fois par siècle». Et pour survivre face à ses rivaux et aux concurrents venus de la Silicon Valley comme Waymo (Google), il faut nouer des alliances, a-t-il souligné. Leur compagnie commune, baptisée Monet (pour «Mobility Network»), doit voir le jour d’ici avril 2019, fin de l’année budgétaire, avec un effectif de 30 personnes dans un premier temps.

Entrée en matière délicate au Nasdaq pour la pharmacie en ligne chinoise 111. La société a levé 100,5 millions de dollars lors de son IPO, loin des 200 millions de dollars attendus.

Crédits : Shutterstock.

Pourquoi c’est important: Toutes les entreprises chinoises qui tentent leur chance à Wall Street ne connaissent pas un destin aussi glorieux que le géant Alibaba. La pharmacie en ligne 111 l’a appris à ses dépens en septembre avec des débuts compliqués au Nasdaq. En effet, alors que la société basée à Shanghai espérait initialement lever 200 millions de dollars avec un prix par action compris entre 14 et 16 dollars, elle a finalement levé moitié moins, 100,5 millions de dollars, avec un prix d’introduction en Bourse qui est tombé à 13,80 dollars par action. Avec une capitalisation boursière inférieure à 1 milliard de dollars, 111 évolue bien loin de la sphère de son compatriote Nio, spécialisé dans les voitures électriques, qui est parvenu à lever un milliard de dollars lors de son IPO pour atteindre une capitalisation boursière de 5,52 milliards de dollars. Fondée en 2010, la société chinoise revendique 15 millions de clients et travaille en collaboration avec 100 000 pharmacies. Au premier semestre 2018, 111 a réalisé un chiffre d’affaires de 110,5 millions de dollars, en hausse de 68%, pour une perte nette de près de 20 millions de dollars. 

 

Tags
Plus d'infos

Innocentia Agbe

Journaliste @FrenchWeb.fr et @LeJournaldesRH Merci d'adresser vos communiqués de presse et informations à redaction.frenchweb@decode.media

Sur le même sujet

Share This