ActualitéAmérique du nordBusinessIntelligence ArtificielleRetail & eCommerce

Walmart riposte à Amazon Go avec son magasin du futur alimenté par l’IA

Walmart poursuit son offensive anti-Amazon. Après avoir multiplié les partenariats et les acquisitions au cours de ces dernières années pour monter en puissance dans le commerce en ligne, le géant de la grande distribution cherche désormais à réinventer l’expérience client dans les magasins physiques. Un impératif pour le groupe américain dans la mesure où les magasins sans caisse Amazon Go commencent à fleurir un peu partout aux États-Unis. Dans ce contexte, Walmart vient d’ouvrir au public un magasin d’un nouveau genre à Levittown, près de New York.

Baptisé «Intelligent Retail Lab», ce concept-store présente la particularité de reposer sur l’intelligence artificielle pour optimiser son fonctionnement. S’étalant sur plus de 4 600 m2, le magasin propose plus de 30 000 articles. Une taille conséquente qui tranche avec la superficie plus restreinte des magasins Amazon Go. Le magasin futuriste de Walmart nécessite plus de 100 employés, mais les progrès en matière d’intelligence artificielle pourraient rapidement diminuer ce chiffre. 

L’IA pour optimiser le réapprovisionnement des rayons 

Dans ce concept-store, les caméras au plafond sont alimentées par l’intelligence artificielle pour surveiller l’état des rayons, et non pour déterminer quels articles sont pris par les clients. Avec cette surveillance permanente des rayons, les employés sont ainsi alertés dès qu’il faut les réapprovisionner. L’intelligence artificielle permet en effet au personnel de savoir précisément où et quand il est nécessaire de remettre des produits en rayon. Un dispositif qui peut se révéler surtout très utile pour conserver la fraîcheur des produits alimentaires, comme la viande et le poisson. De plus, les employés n’ont plus besoin de parcourir les rayons à longueur de temps pour remarquer ceux qui doivent être réapprovisionnés. En revanche, les caisses sont toujours présentes, une différence majeure par rapport à Amazon Go.

Une telle technologie implique une infrastructure technique d’envergure pour fonctionner. Les caméras et autres capteurs du magasin génèrent en effet 1,6 To de données par seconde, ce qui nécessite la présence d’un data center dans le concept-store. Walmart assure cependant que les données sont stockées moins d’une semaine. Ce dispositif peut sembler quelque peu angoissant pour les clients, mais pour rendre la technologie moins intimidante, le géant américain a mis en place un mur interactif permettant de s’amuser avec l’intelligence artificielle, ainsi qu’un centre d’accueil pour que les clients puissent avoir des réponses aux questions qu’ils se posent sur la technologie utilisée dans le magasin.

Store No. 8, l’arme de Walmart pour rivaliser avec Amazon 

L’Intelligent Retail Lab est issu de Store No. 8, l’incubateur de start-up lancé en 2017 par Walmart pour proposer une expérience client plus connectée et omnicanale aux consommateurs. Ce laboratoire d’innovation a notamment acquis l’an passé la société Spatialand pour développer de nouveaux produits et usages en réalité virtuelle afin de mettre en place des environnements de vente plus immersifs pour le client, que ce soit en ligne ou en magasin. En début d’année, la structure a également mis la main sur la start-up israélienne Aspectiva pour mieux connaître ses clients et ainsi proposer une expérience de shopping à la carte selon leurs besoins et leurs attentes.

Une accélération dans l’innovation retail qui doit permettre à Walmart de suivre la cadence infernale imposée par Amazon. De plus en plus offensif dans le commerce physique, le mastodonte américain prévoit d’ouvrir jusqu’à 3 000 magasins sans caisse Amazon Go d’ici 2021. Dévoilé pour la première fois en 2016 à Seattle, où se trouve le siège du groupe, Amazon Go est un concept d’épicerie high-tech où le client n’a plus besoin de passer à la caisse pour payer. Des caméras et des capteurs se chargent de comptabiliser les produits embarqués par le consommateur avant d’automatiquement débiter le client sur son compte Amazon.

Tags

Maxence Fabrion

Journaliste chez FW - DECODE MEDIAPour contacter la rédaction : redaction.frenchweb@decode.media
Walmart riposte à Amazon Go avec son magasin du futur alimenté par l’IA
Pourquoi la voiture autonome se fait toujours attendre
[DECODE] Sephora, la locomotive de LVMH dans la BeautyTech
[DECODE Retail] Ils font le digital chez Sephora
Stockly, Ouest Digital, Maif : focus sur les offres d’emploi du jour
Wefox
AssurTech: Wefox lève 110 millions de dollars supplémentaires pour sa série B
Cdiscount, AlloCiné et Vanity Fair accusés d’ignorer le refus des cookies
Copy link