BusinessCrowdfundingDecode BusinessFinTechInvestissementsLes levées de fondsTV

WeShareBonds lève 12 millions d’euros pour faire décoller les PME françaises en 2018

Le marché

La plateforme de crowdlending WeShareBonds a bouclé un tour de table de 12 millions d’euros. La Banque Postale, actionnaire minoritaire et partenaire de WeShareBonds depuis octobre 2016, La Banque Postale Assurance et La Mutuelle Générale aux côtés de l’équipe de WeShareBonds et de 75 business angels, qui n’ont pas été précisés, ont participé à l’opération.

Le marché

Lancée en juin 2016, WeShareBonds propose aux particuliers de prêter de l’argent aux petites et moyennes entreprises. Pour se positionner dans un secteur en plein essor, le modèle économique de la plateforme de financement participatif est basé sur un fonds de crédit, alimenté par les actionnaires de WeShareBonds, qui participe aux projets lancés sur le site. Particularité de la plateforme, elle a opté pour un financement des PME par emprunt obligataire. Depuis sa création, WeShareBonds a permis de financer 15 projets pour un montant total de 3,5 millions d’euros.

Sur le marché du crowdlending, la jeune pousse française est confrontée à un environnement très concurrentiel. Ainsi, Lendix, qui se revendique comme le leader du financement participatif pour les entreprises, ou encore Lendopolis se sont positionnés sur ce segment.

Les objectifs de la Start-up

Ce tour de table se décompose en deux parties. Une enveloppe de 10 millions d’euros est ainsi allouée à la clôture du second fonds FPS (Fonds professionnel spécialisé) de WeShareBonds, baptisé «Prêtons aux PME 2018», qui investira dans une cinquantaine de PME françaises en 2018.

Ce fonds financera 51% du montant emprunté par chaque PME mise en ligne sur WeShareBonds, dans la limite de 400 000 euros par opération. Quant aux 49% restants, ils seront réservés aux prêteurs particuliers de la plateforme.Pour assurer la commercialisation et la gestion de ce deuxième fonds FPS, WeShareBonds a fait appel aux services de son partenaire Phillimore, société de gestion agréée par l’Autorité des marchés financiers (AMF).

Les 2 millions d’euros restants de ce tour de table seront injectés directement dans le capital de WeShareBonds pour financer son développement.

WeShareBonds : les données clés

Fondateur : Cyril Tramon
Création : 2016
Siège social : Paris
Activité : plateforme de crowdlending
Financement : 12 millions d’euros en novembre 2017

Tags

Maxence Fabrion

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
WeShareBonds lève 12 millions d’euros pour faire décoller les PME françaises en 2018
Lutte contre les infox : le CSA demande plus d’efficacité et de transparence aux réseaux sociaux
Coronavirus : Orange limite la casse au premier semestre
Kiosques en ligne : Cafeyn s’offre le Néerlandais Blendle pour devenir un champion européen
Samsung: le confinement propulse le bénéfice net du groupe à près de 4 milliards d’euros
Mode : une course à la digitalisation nécessaire
Malgré Trump, Huawei devient le numéro un mondial des smartphones
Copy link