A la uneParisTech

Wynd s’attaque à la numérisation des points de vente physiques

« Le marché de la prise de commande digitale (…) est aujourd’hui ouvert aux points de vente grâce à notre technologie », assure à Frenchweb Ismaël Ould, le fondateur de Wynd. Cette start-up parisienne développe une plateforme en cloud dont la vocation est d’adapter les magasins physiques à l’ère du numérique, qu’il s’agisse de la prise de commande, du paiement ou même de la fidélisation.  « C’est une technologie qui répond à une évolution des usages : le fait que les consommateurs soient de plus en plus connectés », détaille Ismaël Ould, le cofondateur. Wynd développe également une solution B2B pour la gestion des points de vente.

Fondée en 2013, Wynd revendique aujourd’hui plus de 3 500 points de vente utilisant sa solution dans cinq pays. Parmi eux figurent plusieurs grands comptes parmi ses clients, dont le groupe Elior ou encore le distributeur Monceau Fleurs. Au final, Wynd affirme enregistrer plusieurs dizaines de millions de transactions par mois sur sa plateforme.

L’entreprise n’est cependant pas seule sur ce marché. D’autres acteurs, comme la start-up Tiller Sytem, développent également des solutions pour numériser les points de vente. Pour accélérer, Wynd a bouclé un premier tour de table de 1,8 million d’euros en 2014, puis un second de 7 millions d’euros en octobre 2015, notamment auprès d’Orange Digital Venture.

Interview d’Ismaël Ould, le cofondateur de Wynd :

PDG : Ismael Ould

Création : 2013

Activité : solutions numériques pour les points de vente

Financement : plus de 8 millions d’euros levés

Concurrent : Tiller System

  • L’entreprise de demain
Chaque jour, Frenchweb met en avant une jeune entreprise en croissance pour découvrir sa stratégie et ses objectifs de développement.

Vous avez fondé une société en croissance?  Faites vous connaître!

Bouton retour en haut de la page
Wynd s’attaque à la numérisation des points de vente physiques
[Made in Bordeaux] Qui sont les 20 startups à impact à suivre en 2022 ?
[Série B] IA: InstaDeep lève 88 millions d’euros auprès du laboratoire allemand BioNTech
Collect, la nouvelle startup BtoB d’Alex Delivet pour vous aider dans la gestion de documents
[Série A] Sastrify lève 15 millions de dollars auprès de FirstMark Capital
La stratégie de MerciApp, outil de correction orthographique, pour conquérir les entreprises francophones
[SEED] Stoïk lève 3,8 millions d’euros auprès d’Alven Capital et Kima Ventures pour assurer les PME contre les cyberattaques