ActualitéMedia

YouTube, Dailymotion et Deezer bientôt sous le contrôle du CSA

Un système de bonus-malus sera mis en place pour réguler les services audiovisuels numériques…

Le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) souhaite étendre ses pouvoirs sur les plate-formes de publication de contenus sur Internet, selon BFMTV qui a pu consulter le rapport annuel du régulateur français qui souhaite profiter de la loi création actuellement préparée par Aurélie Filippetti, la ministre de la Culture et de la Communication, un texte qui lui octroie déjà les pouvoirs hérités de la Hadopi.

Plus précisément, celui-ci souhaite étendre  au Web les grands principes moraux qui régulent déjà l’audiovisuel public, le tout avec un système de bonus-malus pour récompenser d’un label « site de confiance » ceux qui en font davantage et, à contrario, punir ceux qui prennent du retard ou sont de mauvaise fois. YouTube, Dailymotion et autre Deezer obtiendraient dès lors un statut de « services audiovisuels numériques » auquel serait associé un certain nombre de règles à respecter. Et, « en cas de manquement à ces règles, le CSA peut prononcer une sanction à l’encontre d’un éditeur de service ».

Selon BFMTV, une modification des règles existantes pour les médias classiques voit également le jour comme la fin de la numérotation différente des chaînes de télévision d’un service d’abonnement à l’autre (autrement dit, qu’un téléspectateur soit abonné à un chaine via Numericable ou une box Free, il accèdera aux chaînes via les mêmes numéros) et un assouplissement des quotas de chansons françaises à respecter dans les programmations des radios, estimant qu’il est plus utile de favoriser la diversité des genres musicaux.

Tags

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
YouTube, Dailymotion et Deezer bientôt sous le contrôle du CSA
Après l’échec de Mixer (Microsoft), le célèbre joueur Ninja fait son retour sur YouTube
Malgré la crise, SAP dévoile un bénéfice plus important que prévu au second trimestre
Un robot anti-coronavirus inventé par deux entreprises françaises, Octopus Robots et Fybots
Sequoia mène un tour de 100 millions de dollars dans l’app chinoise de lecture interactive Kuaidian
Facebook supprime des comptes pour « comportement inauthentique coordonné »
Cloud: Renault choisit Google pour mieux exploiter ses données industrielles
Copy link