ActualitéBusinessInvestissementsLes levées de fondsTechTransport

Airbags intelligents: In&motion lève 10 millions d’euros auprès d’Upfront Ventures et 360 Capital

Avec notre partenaire Junto, spécialiste de la performance média, découvrez l'actualité des levées de fonds

La jeune société In&motion a annoncé vendredi une levée de fonds de 10 millions d’euros, qui doit lui permettre de diffuser plus largement à l’international ses gilets airbags « intelligents » pour motards, skieurs et cavaliers. Ce nouveau tour de table a été souscrit par deux fonds, le californien Upfront Ventures, partenaire historique de la société, et le français 360 Capital, ainsi que par la banque publique Bpifrance.

Interrogé par l’AFP, Rémi Thomas, l’un des cofondateurs de l’entreprise basée dans le Grand Annecy, a indiqué que In&motion comptait ouvrir l’an prochain des filiales en Allemagne et aux États-Unis. L’entreprise compte parallèlement diversifier sa gamme de produits. Peu pratiques, les airbags pour motards d’ancienne génération se déclenchent en cas d’éjection sous l’effet d’un câble reliant le pilote à sa machine. Ceux d’In&motion sont activés par un boîtier électronique qui analyse les mouvements de l’utilisateur en temps réel.

Ce boîtier est alimenté par les données collectées par tous les utilisateurs de ce système et se perfectionne sans cesse grâce à l’intelligence artificielle. « Il y a une infinité de situations. Il n’y a jamais deux accidents pareils », explique M. Thomas pour justifier l’apport de cette technologie. En cas d’accident, le système actionne en quelques milliseconde des boudins gonflables de 10 à 12 centimètres qui protègent la nuque, le thorax et la colonne vertébrale. Le chiffre d’affaires, qu’In&motion ne souhaite pas dévoiler, est encore modeste et la société reste déficitaire, six ans après sa création. In&motion, qui compte une quarantaine de salariés, sous-traite la fabrication de ses gilets à des tiers.

Tech et textile 

La société vend ses équipements à des spécialistes du textile sportif qui l’intègrent dans leurs propres produits. Le nom « In&motion » y est affiché, un peu comme celui du fabricant de tissus « respirants » Goretex figure sur de nombreux vêtements outdoor. Le groupe dispose d’une seconde source de revenus, récurrents, puisque les utilisateurs de ses produits doivent souscrire à un abonnement. Vente de matériel et abonnement contribuent à parts égales au chiffre d’affaires. Les principaux concurrents, Dainese et Alpinestar, « viennent du monde du vêtement ». « Nous on a fait le pari inverse: on vient du monde de la Tech et on s’associe avec des marques de vêtement», relève M. Thomas.

In&Motion s’est lancé à ses débuts sur les marchés des pros du sport, en ski et en moto GP. Ses équipements seront ainsi largement utilisés par les motards du prochain rallye Dakar. La société bénéficie du soutien d’assureurs, comme la Mutuelle des motards et la Macif, qui font la promotion de ses produits et acceptent de prendre à leur charge une partie du coût de l’abonnement. 25% des accidents graves sur la route concernent les deux-roues motorisés alors qu’ils ne représentent que 5% des usagers.

AFP

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Airbags intelligents: In&motion lève 10 millions d’euros auprès d’Upfront Ventures et 360 Capital
Comment la FinTech suédoise Klarna veut conquérir la France
Le cloud open source, ça change quoi?
4 questions sur la pénurie de semi-conducteurs qui déstabilise l’industrie mondiale
Amazon s’est vu infliger une amende record pour non respect du RGPD
Deliveroo envisage de quitter l’Espagne, où les livreurs devront bientôt être salariés
Google
GAFAM: des résultats trimestriels à nouveau mirobolants malgré quelques nuages