AcquisitionActualitéAmérique du nordMedia

AOL rachète la start-up Ryot pour apporter la réalité virtuelle sur le Huffington Post

Alors que YouTube a annoncé le lancement des vidéos «live» en 360 degrés, c'est au tour d'AOL de se renforcer dans les contenus dits «immersifs». Le groupe américain vient en effet de racheter la start-up américaine Ryot, spécialisée dans la réalité virtuelle. Le montant de l'opération n'a pas été communiqué. A l'issue de cette acquisition, Ryot rejoindra les équipes du Huffington Post, le site d'information filiale d'AOL depuis son rachat en 2011.

15 éditions du HuffPost dans le monde

La start-up fondée en 2012 à Los Angeles apportera au pure player son savoir-faire en matière de vidéo à 360 degrés et de contenus en réalité virtuelle. D'ailleurs, les deux sociétés avaient déjà travaillé ensemble dans le passé afin de couvrir la crise des réfugiés en Grèce dans le cadre d'un documentaire baptisé « The Crossing ». Composé de huit épisodes en format vidéo, celui-ci propose aux internautes de choisir l'angle vers lequel il souhaite regarder. Pour cela, il suffit de faire défiler l'image avec une souris depuis un ordinateur ou en orientant un smartphone.

Dès aujourd'hui, le site Internet de Ryot redirige vers une rubrique spéciale de la version américaine du Huffington Post. Plusieurs contenus sont d'ores et déjà disponibles, comme un reportage sur le tremblement de terre survenu au Népal l'an passé ou un autre sur les glaciers en Alaska. A terme, les compétences de Ryot ont vocation à être déployées sur les quinze éditions du HuffPost dans le monde.

Le New York Times et la NBA s'intéressent à la VR

«Depuis le premier jour, nous avons été engagés à utiliser tous les outils à notre disposition pour raconter les histoires les plus importantes de notre temps», déclare Arianna Huffington, la cofondatrice du HuffPost, dans un communiqué. «Ensemble, nous allons apporter notre storytelling de réalité virtuelle immersive à leur réseau (…)», ajoute Bryn Mooser, le cofondateur de Ryot.

D'autres médias se sont déjà lancés dans les contenus «immersifs», comme le New York Times qui propose plusieurs reportages vidéo à 360 degrés. Au-delà de l'information, c'est également le monde du sport qui s'intéresse de près à ces technologies. La start-up américaine Next VR a par exemple travaillé avec la NBA afin de retransmettre un match en réalité virtuelle en début d'année.

Crédit photo: Fotolia, banque d'images, vecteurs et videos libres de droits
Tags

Olivier Harmant

Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This