AcquisitionActualitéRetail & eCommerceTech

Voyage : Accor rachète la start-up française Wipolo

Le groupe français Accor vient de racheter la start-up française Wipolo qui édite une application de carnet de route : réservations (hôtels, locations de voiture…), itinéraires, perturbations dans les transports (train, avion…), suivi de ses amis… Pour charger ces informations dans l’application, les e-mails de réservation doivent être transférés à une adresse dédiée afin d’être analysés et chargés automatiquement.

Cette acquisition s’inscrit dans le cadre du plan « Leading Digital Hospitality » qui vise à renforcer le groupe dans le numérique. Le montant de la transaction n’a pas été communiqué.

« Nous prenons le parti d’agir sur tous les leviers qui constituent l’expérience Accor. Tous nos publics, clients, collaborateurs et partenaires, doivent être positivement impactés par cette profonde transformation digitale autour de la mutation vers le mobile, la personnalisation et la fluidité du parcours de nos clients » explique Vivek Badrinath, directeur général adjoint, marketing, digital, distribution et systèmes d’information chez Accor.

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits
Tags

Olivier Harmant

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

Un commentaire

  1. Le tourisme se met au digital, une stratégie qui fait sens et qui va de paire avec l’envolée du Big Data et du paiement mobile (cf ApplePay qui s’intéresse aussi à l’hôtellerie pour développer des partenariats).

Voyage : Accor rachète la start-up française Wipolo
Lutte contre les infox : le CSA demande plus d’efficacité et de transparence aux réseaux sociaux
Coronavirus : Orange limite la casse au premier semestre
Kiosques en ligne : Cafeyn s’offre le Néerlandais Blendle pour devenir un champion européen
Samsung: le confinement propulse le bénéfice net du groupe à près de 4 milliards d’euros
Mode : une course à la digitalisation nécessaire
Malgré Trump, Huawei devient le numéro un mondial des smartphones
Copy link