ActualitéBusinessJeux Video

Après Apple, Epic Games (Fortnite) part en guerre contre Google Australia

AFP

Pour découvrir l’actualité de la FrenchTech, et les infos à ne pas manquer directement dans votre boite mail à 15h tous les jours, cliquez ici

Epic Games, qui développe notamment le célèbre jeu vidéo Fortnite, a porté plainte mercredi contre Google Australia, dénonçant sa position dominante dans la distribution et le système de paiement des applications mobiles. Epic Games a déjà intenté des poursuites judiciaires similaires contre les géants Google et Apple en Europe, en Grande-Bretagne et aux États-Unis pour abus de position dominante. Leurs commissions peuvent atteindre 30% du montant des transactions réalisées via les applications. Epic Games a déposé plainte devant la Cour fédérale d’Australie pour « abus de position dominante » avec son système d’exploitation Android.

L’éditeur de jeux vidéos avait intenté en novembre une action similaire contre Apple. En contraignant les développeurs à passer par le service de paiement de Google pour des achats d’applications proposées dans son magasin virtuel et en décourageant les usagers à avoir recours à d’autres plateformes de téléchargements d’applications, le géant de la technologie a enfreint la loi australienne sur la consommation, a affirmé Epic dans un communiqué.

« Google donne l’illusion d’être ouvert en faisant de la présence de magasins virtuels d’applications alternatifs un argument », a déclaré Tim Sweeney, fondateur et PDG d’Epic. « En réalité, c’est rare que cela porte atteinte au monopole du système d’exploitation d’Android », selon lui.

Facebook et Spotify dans la bataille

Sollicité par l’AFP, un porte-parole de Google Australia s’est refusé mercredi à tout commentaire. Epic Games avait tenté en août 2020 de contourner la technologie de paiement d’iOS, le système d’exploitation d’Apple. Le fabricant de l’iPhone avait aussitôt retiré Fortnite de l’App Store, constatant une rupture des règles du contrat liant les deux entreprises. À la différence de Google, Apple ne permet pas aux utilisateurs de télécharger des applications en dehors de l’App Store, et les développeurs doivent utiliser son système de paiement sur lequel il prélève sa part.

Apple et Google sont également confrontés à la concurrence croissante d’autres géants de la Tech sur le marché des applications. Facebook et Spotify estiment qu’Apple agit de manière anti-concurrentielle en imposant aux développeurs extérieurs des règles qu’elle ne s’applique pas à elle-même. La Commission européenne a ouvert plusieurs enquêtes contre le géant américain.

Bouton retour en haut de la page
Fortnite
Après Apple, Epic Games (Fortnite) part en guerre contre Google Australia
ETX Studio rachète Majelan, la plateforme de podcasts de Mathieu Gallet
Luxe: la stratégie de Monnier Paris pour séduire la génération Z
Deezer s’écroule pour ses premiers pas à la Bourse de Paris, dans un contexte « difficile »
FinTech : les levées de fonds ralentissent au premier semestre
Le député MoDem Jean-Noël Barrot nommé ministre délégué au Numérique
Pixmania, la nouvelle aventure entrepreneuriale de Steve et Jean-Emile Rosenblum

Votre logiciel antipub bloque votre accès à FrenchWeb.fr


Depuis 14 ans, FrenchWeb vous propose chaque jour des contenus sur la FrenchTech. Nous diffusons rarement des publicités et ne collectons pas la moindre information sans votre consentement.


Votre adblocker empêche d'afficher correctement votre media FrenchWeb. Pour y accèder, nous vous recommandons de nous ajouter à votre liste de sites autorisés.


Merci et bon surf!


Richard Menneveux, fondateur de FrenchWeb.fr et CEO de DECODE.Media