ActualitéBusinessJeux Video

Après Apple, Epic Games (Fortnite) part en guerre contre Google Australia

AFP

Epic Games, qui développe notamment le célèbre jeu vidéo Fortnite, a porté plainte mercredi contre Google Australia, dénonçant sa position dominante dans la distribution et le système de paiement des applications mobiles. Epic Games a déjà intenté des poursuites judiciaires similaires contre les géants Google et Apple en Europe, en Grande-Bretagne et aux États-Unis pour abus de position dominante. Leurs commissions peuvent atteindre 30% du montant des transactions réalisées via les applications. Epic Games a déposé plainte devant la Cour fédérale d’Australie pour « abus de position dominante » avec son système d’exploitation Android.

L’éditeur de jeux vidéos avait intenté en novembre une action similaire contre Apple. En contraignant les développeurs à passer par le service de paiement de Google pour des achats d’applications proposées dans son magasin virtuel et en décourageant les usagers à avoir recours à d’autres plateformes de téléchargements d’applications, le géant de la technologie a enfreint la loi australienne sur la consommation, a affirmé Epic dans un communiqué.

« Google donne l’illusion d’être ouvert en faisant de la présence de magasins virtuels d’applications alternatifs un argument », a déclaré Tim Sweeney, fondateur et PDG d’Epic. « En réalité, c’est rare que cela porte atteinte au monopole du système d’exploitation d’Android », selon lui.

Facebook et Spotify dans la bataille

Sollicité par l’AFP, un porte-parole de Google Australia s’est refusé mercredi à tout commentaire. Epic Games avait tenté en août 2020 de contourner la technologie de paiement d’iOS, le système d’exploitation d’Apple. Le fabricant de l’iPhone avait aussitôt retiré Fortnite de l’App Store, constatant une rupture des règles du contrat liant les deux entreprises. À la différence de Google, Apple ne permet pas aux utilisateurs de télécharger des applications en dehors de l’App Store, et les développeurs doivent utiliser son système de paiement sur lequel il prélève sa part.

Apple et Google sont également confrontés à la concurrence croissante d’autres géants de la Tech sur le marché des applications. Facebook et Spotify estiment qu’Apple agit de manière anti-concurrentielle en imposant aux développeurs extérieurs des règles qu’elle ne s’applique pas à elle-même. La Commission européenne a ouvert plusieurs enquêtes contre le géant américain.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Fortnite
Après Apple, Epic Games (Fortnite) part en guerre contre Google Australia
Amazon s’ancre un peu plus en Inde avec un fonds de 250 millions de dollars pour les startups
tiktok
Face aux pressions de Pékin, les géants de la Tech s’engagent à respecter la concurrence
Imagerie médicale: le Français Imageens lève 1,2 million d’euros auprès d’Anaxago
Alors que le Royaume-Uni se déconfine, Deliveroo anticipe une décélération de sa croissance
Facebook: l’UE enquête sur la fuite des données de plus de 530 millions d’utilisateurs
Instagram
Like ou pas like? Instagram cherche à faire baisser la pression sociale