ActualitéEurope

Arnaud Montebourg sera vigilant sur les conséquences de la cession de SFR à Altice / Numéricable

Alors qu’il avouait, dès le 14 mars, être très inquiet par l’acquisition par Altice Numericable de SFR, déclarant « cela pose de nombreux problemes c’est une petite entreprise qui va lourdement s’endetter pour réaliser cette acquisition ».

Le Ministre de l’Economie, du Redressement productif et du Numérique, par voie de communiqué de presse, vient d’indiquer qu’il sera extrêmement vigilant sur les conséquences de la décision du groupe Vivendi d’accepter l’offre d’Altice et de Numéricable en ce qui concerne l’emploi à SFR et le plan d’équipement de la France en très haut débit. Le Ministre de l’économie entend, au nom du Gouvernement, redoubler de vigilance sur le respect des engagements pris auprès de lui par Altice et Numéricable à ne supprimer aucun emploi postérieurement à la fusion, sous quelque forme que ce soit.

Il indique que « le gouvernement demande à cet égard au groupe Numéricable de se placer dans le cadre du plan France très haut débit, de clarifier ses objectifs à cet égard, et de faire preuve de patriotisme économique pour le choix de ses fournisseurs. Les engagements d’investissement de SFR dans la fibre à domicile doivent être maintenus par Altice et Numéricable. »

Tags

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

Un commentaire

  1. amende sur la TVA, contrôle fiscal sur le PDG, fort soutien à tel ou tel candidat d’un « appel d’offres » et maintenant ces menaces…Est-ce normal d’atteindre ce niveau d’ingérance des politiques français dans le monde des entreprises privées ??

Arnaud Montebourg sera vigilant sur les conséquences de la cession de SFR à Altice / Numéricable
Oncidis : forte croissance des déchets technologiques composés principalement de batteries
Voitures autonomes: une cinquantaine de pays adoptent les normes contraignantes de l’ONU
Le PDG de SoftBank Masayoshi Son quitte le conseil d’administration d’Alibaba
10 millions d’euros pour Ubble et sa solution de vérification d’identité à distance
La startup api.video lève 5,5 millions de dollars pour démocratiser l’utilisation de la vidéo comme outil d’engagement
E-sport: après le confinement, le cyclisme virtuel tente de faire perdurer l’engouement
Copy link