Actualité

Arnaud Montebourg sera vigilant sur les conséquences de la cession de SFR à Altice / Numéricable

Alors qu’il avouait, dès le 14 mars, être très inquiet par l’acquisition par Altice Numericable de SFR, déclarant « cela pose de nombreux problemes c’est une petite entreprise qui va lourdement s’endetter pour réaliser cette acquisition ».

Le Ministre de l’Economie, du Redressement productif et du Numérique, par voie de communiqué de presse, vient d’indiquer qu’il sera extrêmement vigilant sur les conséquences de la décision du groupe Vivendi d’accepter l’offre d’Altice et de Numéricable en ce qui concerne l’emploi à SFR et le plan d’équipement de la France en très haut débit. Le Ministre de l’économie entend, au nom du Gouvernement, redoubler de vigilance sur le respect des engagements pris auprès de lui par Altice et Numéricable à ne supprimer aucun emploi postérieurement à la fusion, sous quelque forme que ce soit.

Il indique que « le gouvernement demande à cet égard au groupe Numéricable de se placer dans le cadre du plan France très haut débit, de clarifier ses objectifs à cet égard, et de faire preuve de patriotisme économique pour le choix de ses fournisseurs. Les engagements d’investissement de SFR dans la fibre à domicile doivent être maintenus par Altice et Numéricable. »

Un commentaire

  1. amende sur la TVA, contrôle fiscal sur le PDG, fort soutien à tel ou tel candidat d’un « appel d’offres » et maintenant ces menaces…Est-ce normal d’atteindre ce niveau d’ingérance des politiques français dans le monde des entreprises privées ??

Bouton retour en haut de la page
Arnaud Montebourg sera vigilant sur les conséquences de la cession de SFR à Altice / Numéricable
Elyze, le « Tinder » de la présidentielle ne conserve plus les données des utilisateurs
Investissements
Licornes françaises: où sont les femmes?
Instagram propose à ses influenceurs de vendre des abonnements à leurs followers
[Build Up] Luko fait l’acquisition de son concurrent allemand Coya
[Build Up] Hublo rachète Mstaff pour compléter son offre de gestion des remplacements du personnel de santé
Ukraine: Microsoft prévient que la cyberattaque pourrait rendre inopérables les sites gouvernementaux