ActualitéBusinessEuropeInvestissementsLes levées de fondsMarketing & CommunicationMedia

Brand content : Getfluence lève 5 millions d’euros

Avec notre partenaire Assurup, la solution d'assurance des startups, découvrez l'actualité des levées de fonds

Ces dernières années, le brand content s’est imposé comme un levier marketing de premier plan pour les marques du monde entier. Cependant, la collaboration entre les marques et les médias n’est pas toujours simple à mettre en place. Pour fluidifier cette relation, Marc de Zordo, qui s’est positionné sur ce marché dès 2014 avec sa société Diginov en développant plus de 200 blogs monétisés via des articles sponsorisés, a créé Getfluence, une plateforme qui permet de connecter les annonceurs avec les éditeurs (presse digitale, médias et blogs influents), de manière à simplifier l’organisation de campagnes d’articles sponsorisés.

Lancée en 2018, l’entreprise vient de lever 5 millions d’euros, une somme équitablement répartie entre equity et dette. Sous la houlette de KPMG Corporate Finance, l’opération a été réalisée auprès de Reflexion Capital, Irdi Soridec Gestion, Celeste Management et plusieurs business angels via WeSprint et Angelsquare Capital. La start-up prévoit de s’appuyer sur ce financement pour s’étendre en Europe.

Déjà opérationnelle en France, en Espagne et en Italie, la plateforme va poursuivre son expansion en Allemagne et au Royaume-Uni. Dans ce cadre, la société, qui compte actuellement 20 collaborateurs, va recruter une quarantaine de personnes supplémentaires au cours des deux prochaines années pour étoffer ses effectifs dans les cinq pays.

Écoutez notre échange avec Marc de Zordo, fondateur et CEO de Getfluence, pour décrypter les enjeux de cette opération :

«La presse digitale est le standard de l’influence»

A travers l’Europe, la solution de Getfluence vise à faire gagner un temps précieux aux annonceurs. En effet, là où le lancement d’une campagne peut prendre habituellement quelques jours, il peut se faire en seulement quelques heures à partir de la plateforme, qui propose des outils pour assurer le suivi des opérations et ainsi mesurer l’impact de ces dernières sur leur branding et leur e-réputation. «Getfluence répond aujourd’hui à un besoin constant des marques : gagner en visibilité auprès de sa cible dans un cadre publicitaire efficace et de confiance pour les consommateurs. La plateforme syndique les besoins des annonceurs pour leur permettre d’accéder à un format publicitaire informatif et puissant, visant à développer leur crédibilité, mettre en confiance à travers un article informatif et ainsi mieux inciter à l’achat», explique Marc de Zordo, fondateur et CEO de Getfluence.

A ce jour, l’entreprise collabore avec plus de 500 annonceurs et 10 000 médias en Europe. Parmi ses clients, elle compte notamment OVH, LVMH, Withings, Webedia ou encore Publicis. Malgré un ralentissement de son activité l’an passé au début du premier confinement, au mois de mars, la société est parvenue à retrouver son rythme de croisière pour boucler son exercice 2020 avec un chiffre d’affaires supérieur à 4,5 millions d’euros, en progression de 75% par rapport à 2019. Une preuve que le marché du brand content est résilient face à la crise actuelle et a de beaux devant lui. Toutefois, le marketing d’influence, en plein essor sur des plateformes comme Instagram et TikTok, pourrait-il lui faire de l’ombre ? «C’est complètement complémentaire», estime Marc de Zordo. Et d’ajouter : «La presse digitale est le standard de l’influence.»

L'actualité des levées de fonds vous est présentée avec Assurup, la solution d'assurance pro des startups

Getfluence : les données clés

Fondateur : Marc de Zordo
Création : 2018
Siège social : Toulouse
Secteur : Marketing
Activité : marketplace de brand content


Financement : 5 millions d’euros en janvier 2020…

Bouton retour en haut de la page
Brand content : Getfluence lève 5 millions d’euros
RGPD: Amazon fait appel de son amende de 746 millions d’euros en Europe
NFT: avec « Sotheby’s Metaverse », la célèbre maison de vente aux enchères s’installe durablement dans le secteur
OVHcloud: le champion français entre en Bourse pour une valorisation à 3,5 milliards d’euros
FinTech : PaySika, une néobanque à la conquête de l’Afrique francophone
Pourquoi Microsoft va-t-il fermer LinkedIn en Chine?
Cyberattaque: face aux rançongiciels, les acteurs de la cybersécurité veulent contre-attaquer