ActualitéEtudiantsHR Tech

Candidats à Paris-Dauphine, attention à ce que vous publiez sur Facebook!

La prestigieuse université parisienne a bien failli sélectionner ses futurs étudiants sur le critère de leur profil Facebook

Un enseignant de Paris-Dauphine, qui souhaitait visiblement pimenter les entretiens de motivation, a demandé aux candidats à son Master de gestion de se présenter avec une copie imprimée de leur profil Facebook.

Cette initiative n’a finalement pas été soutenue par le président de l’établissement, Laurent Batsch, qui juge inacceptable la demande de l’enseignant. Vendredi dernier, la demande de ces documents a été supprimée des convocations envoyées aux candidats, et la direction de l’université leur a adressé des excuses écrites. D’après la Cnil, l’examen d’un profil Facebook en entretien de motivation est une porte ouverte à la discrimination.

Cette affaire pose la question, qu’il s’agisse d’étudiants ou de candidats à l’embauche, de l’utilisation des réseaux sociaux en situation de recrutement, et de la frontière poreuse entre profilage pertinent et intrusion abusive.

Crédit photo: Shutterstock, des millions de photos, illustrations, vecteurs et vidéos

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

2 commentaires

  1. Vous occultez le fait que depuis deux ans nous voyons des recruteurs demander les mots de passe FB pour lire l’intégralité du compte. C’est un déni total du droit à l’expression individuelle et à la promotion de ses idées personnelles (Hors du champ de l’entreprise).

  2. Le sujet est délicat.. Atteinte à la liberté d’expression? Ou simplement informations complémentaires pour saisir qui est assis en face de nous? Je ne sais pas, mais comme vous le dites si bien, il s’agit d’une »frontière poreuse entre profilage pertinent et intrusion abusive ».

Share This