ActualitéBusinessEuropeFW BusinessHR TechInvestissementsLes levées de fondsStartupTV

Comet lève 11 millions d’euros pour préparer son expansion en Europe

Le montant

La start-up parisienne Comet, qui connecte les grandes entreprises avec des freelances Tech et Data, a bouclé un tour de table de 11 millions d’euros auprès d’Otium Venture et Daphni, le fonds de Marie Ekeland. En octobre 2017, la société avait levé 2 millions d’euros.

Le marché

Fondée en septembre 2016 par Arnaud Aubry, Valentin Cordier, Charles Thomas et Joseph Wiel, Comet a développé une plateforme qui permet de mettre en relation les grandes groupes avec des freelances Tech et Data. Pour garantir des experts de qualité aux entreprises, la start-up a conçu un programme sélectif d’évaluation et s’appuie sur un algorithme de «matching», qui permet de trouver un freelance adapté à toutes les missions Tech et Data en 48 heures.

En plus d’être une passerelle pour les travailleurs indépendants et les grands groupes, Comet s’attèle à accompagner les freelances pour leur créer un statut. Dans ce sens, la société a noué des partenariats avec plusieurs start-up, notamment Alan, qui a conçu une assurance complémentaire santé dématérialisée, et Shine, qui développe une banque mobile pour freelances et indépendants.

La plateforme rassemble une communauté de 1 500 développeurs freelances. A ce jour, Comet a permis de réaliser plus de 300 missions pour une centaine de clients qui sont aussi bien des entreprises technologiques, à l’image de Deezer, Criteo et ManoMano, que des grands groupes, comme LVMH, Renault et Engie. «Nous voulons reconstruire l’écosystème des indépendants pour le sécuriser», explique Charles Thomas, co-fondateur et CEO de Comet.

Sur le marché des freelances, de nombreux acteurs ont émergé au cours de ces dernières années. Parmi eux, Crème de la Crème permet aux entreprises de solliciter des freelances pour leur confier la réalisation d’un projet (une étude de marché, un business plan…). Sur le segment de l’industrie de l’hôtellerie et de la restauration, Brigad a développé de son côté un service de mise en relation entre les entreprises de ce secteur et des candidats sur des missions courtes. Pour rapprocher les freelances et les grands groupes, la plateforme Yoss, soutenue par Adecco, a également vu le jour l’an passé.

Les objectifs

Ce financement doit permettre à Comet de se préparer en vue de son extension sur le continent européen. Dès l’an prochain, la start-up prévoit de déployer sa plateforme au Royaume-Uni et en Allemagne. «D’ici 2020, nous avons pour objectif d’atteindre les 15 000 freelances qualifiés et de réaliser 3 500 missions en Europe», indique Charles Thomas.

Comet : les données clés

Fondateurs : Arnaud Aubry, Valentin Cordier, Charles Thomas et Joseph Wiel
Création : 2016
Siège social : Saint-Mandé
Activité : service de mise en relation entre les grandes entreprises et des développeurs freelances
Financement : 11 millions d’euros en mai 2018

Tags

Maxence Fabrion

Journaliste chez Adsvark Media / FrenchWeb - We Love Entrepreneurs

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This