ActualitéFinTechLes levées de fonds

Compte-Nickel lève 10 millions d’euros pour se déployer

Le montant

La Financière des Paiements Electroniques, la société qui édite le Compte Nickel, un service de compte bancaire sans banque, vient de lever 10,2 millions d’euros, auprès de plusieurs investisseurs privés, dont Partech Ventures qui a investi 4 millions d’euros. Le service repose sur un abonnement annuel, puis sur la facturation de services lors d’opérations (dépôt, retrait…).

Le concept

Lancé en 2014 par Ryad Boulanouar, qui a notamment développé le Pass Navigo ou encore le porte-monnaie Moneo, et Hugues Le Bret, ancien PDG de Boursorama et ex-directeur de la communication de la Société Générale, le Compte Nickel propose aux particuliers d’obtenir un compte bancaire, gérable en ligne ou depuis un smartphone. Mais plutôt que de s’appuyer sur une banque traditionnelle, ce compte peut être ouvert en quelques minutes chez un buraliste.

L’utilisateur obtient un compte, une carte MasterCard, un RIB et peut joindre un service client si besoin, le tout pour une vingtaine d’euros par an. Un montant auquel il faut ajouter d’éventuels coûts pour certaines opérations facturées à l’unité, comme le retrait de liquide chez un buraliste (0,50 euro) ou le dépôt d’argent chez le buraliste (commission de 2% sur le montant).

Avec cette offre, 30% des clients sont des chômeurs ou des personnes sans revenus réguliers, 50% sont fonctionnaires ou salariés du privé, et 20% sont cadres, artisans, commerçant, retraités, selon les chiffres que l’entreprise a communiqué à Frenchweb. Aussi, «25% utilisent le Compte-Nickel pour des usages spécifiques comme le paiement sur Internet (compte cantonné à la somme qui y a été mise et opérations et reportons en temps réel) ou les paiement à l’étranger (pas de frais sur les paiements)», explique-t-on.

Sur son site Internet, la société revendique plus de 946 buralistes membres de son réseau, et plus de 152 000 comptes déjà ouverts. « Les fondateurs de Compte Nickel ont eu l’idée de s’appuyer sur le réseau des 27 000 buralistes pour distribuer le service. Quand on sait qu’il y entre chaque jour 10 millions de clients, cela donne une idée de la taille du marché potentiel de l’entreprise », déclare Philippe Collombel, managing partner de Partech Ventures.

Le marché

«Notre business model est désormais prouvé et nous entrons dans une phase de déploiement. Nous avons l’ambition d’attirer 1 million de nouveaux clients d’ici 3 ans. Avec les nouvelles offres que nous lançons comme le compte 12-18 ans, nous allons devenir un acteur incontournable des services financiers en France», Ryad Boulanouar, président de la Financière des paiements électroniques.

[tabs]

[tab title= »Compte-Nickel: les données clés »]

Fondateurs : Ryad Boulanouar et Hugues Le Bret

Lancement : 2014

Marché : compte bancaire

Financement : 10 millions d’euros levés (septembre 2015)

[/tab]

[/tabs]

D-FWDAY-fintech-2015-650x400

Frenchweb organise une journée «Frenchweb Day Fintech». Participez à l’événement en cliquant ici.

Tags

Olivier Harmant

Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This