ActualitéBusinessRetail & eCommerce

Coronavirus: Amazon contraint de limiter ses activités en France

Les activités d’Amazon en France seront limitées aux produits essentiels. Le tribunal de Nanterre (Hauts-de-Seine), saisi par le syndicat SUD (Union syndicale Solidaires), a rendu sa décision mardi 14 avril, jugeant les risques liés à l’épidémie de coronavirus trop incertains pour les employés. La justice française ordonne au géant américain de restreindre son activité dans tous ses entrepôts le temps d’évaluer ces risques. SUD Commerce, rattaché au syndicat, a tweeté à propos de la décision du tribunal:

Amazon poursuivra ses services en ce qui concerne les produits dits essentiels (produits alimentaires, d’hygiène et médicaux), mais ne pourra pas autoriser la vente de certains produits non essentiels. Ce jugement doit prendre effet dans les prochaines 24 heures et pour une durée d’un mois. Amazon devra verser 1 million d’euros par jour de retard où il n’aura pas appliquer la décision. 

Aux Etats-Unis, Amazon a ces dernières semaines annoncé le recrutement de 175 000 salariés pour reprendre le commerce de produits non essentiels, face à l’afflux des commandes en ligne depuis le début de la pandémie. L’entreprise de Jeff Bezos affirme avoir renforcé les règles sanitaires dans ses entrepôts. 

Assiya Berrima

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE MEDIA.Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Amazon
Coronavirus: Amazon contraint de limiter ses activités en France
[Made in océan Indien] Covid-19: comment les marketplaces se sont multipliées sur l’île Maurice
FinTech: Klarna s’apprête à clôturer un tour de table à 1 milliard de dollars
Cédric O annonce un investissement de 2,3 millions d’euros pour soutenir les écosystèmes régionaux 
[DECODE Quantum] A la rencontre de Jacqueline Bloch, Directrice de Recherche au CNRS
Facebook vs. Apple: le réseau social joue la défense des pubs ciblées et des PME
Navettes autonomes: le groupe français Transdev s’allie à Mobileye (Intel) et Lohr