ActualitéBusinessTech

Data: Atos lance plusieurs plateformes d’échanges de données entre entreprises

AFP

Le groupe français de services informatiques Atos a annoncé mercredi le lancement de plusieurs plateformes numériques d’échanges de données entre entreprises et organisations, qui pourraient selon lui « révolutionner le partage de données ». Le groupe affirme vouloir ainsi renforcer son positionnement stratégique dans les secteurs du numérique, de la cybersécurité et du « Big Data ». Les données des entreprises sont aujourd’hui « encore trop cloisonnées », a relevé Atos, qui espère faire naître des logiques de collaboration entre différents acteurs du même secteur, comme par exemple les fournisseurs d’énergie, les exploitants de bornes de recharge et les constructeurs automobiles pour offrir de meilleurs services aux utilisateurs de véhicules électriques.

Centraliser les données urbaines d’un maximum de fournisseurs

Le partage de données au sein d’une plateforme unique pourrait s’avérer utile à l’échelle des villes, souligne Atos: avec la « Urban Data Platform », le groupe souhaite centraliser les données urbaines d’un maximum de fournisseurs pour permettre une gestion « intelligente » des villes. La collecte de données des places disponibles dans les parkings d’une ville, par exemple, permettrait aux automobilistes d’accéder à un service pour savoir où se garer. « Cela n’est réalisable que si la ville peut collecter, gérer et publier les données pour créer des services d’information » au sein d’une seule plateforme de données, affirme le groupe français. Atos a également annoncé le lancement d’une plateforme recourant à l’intelligence artificielle pour l’analyse de vidéos et d’images en temps réel, baptisée « Atos Computer Vision Platform ».

Cette technologie cumule des caméras, des serveurs informatiques et une intelligence artificielle pour permettre à l’ordinateur de « voir » numériquement des objets ou personnes, et de reconnaître ainsi des visages ou des objets, de les localiser mais aussi d’analyser le mouvement, par exemple pour gérer des foules ou suivre le parcours d’un client dans un magasin. « La valeur qu’on peut créer en fédérant toutes les données qui appartiennent à un écosystème est énorme », a relevé le directeur général d’Atos Elie Girard, à l’occasion des « Atos Technology Days », un évènement annuel du groupe. Et le champ des possibles est immense dans le domaine des données d’entreprises, et notamment des données « B to B » (business-to-business, services d’entreprises à entreprises), un domaine aujourd’hui « inexploité » selon lui.

Bouton retour en haut de la page
Data: Atos lance plusieurs plateformes d’échanges de données entre entreprises
Dans les coulisses de l’Executive Master de l’Ecole Polytechnique, l’une des plus prestigieuses écoles scientifique française
[DECODE Quantum] A la rencontre de Jean-François Morizur et Nicolas Treps, fondateurs de Cailabs
[SEED] Unlimitd lève 5 millions d’euros pour sa plateforme de financement, alternative à la levée de fonds
Le cloud, accélérateur de votre transformation numérique
E-commerce: comment la startup Stockly veut en finir avec les ruptures de stock
[SEED] Retail : askR.ai lève 1,5 million d’euros pour déployer son coach virtuel en France