ActualitéMedia

[Décryptage] Intime Conviction, le nouveau projet transmedia d’Arte

La chaîne ARTE lance Intime Conviction, une enquête policière transmedia qui se conclue par la mise en examen du principal suspect.

L’histoire : Un soir, Paul Villiers, médecin-légiste, retrouve sa femme morte, une balle dans la tête. Très vite, une enquête se met en place et les soupçons de la capitaine Lebrun se portent sur le mari, qui est pour elle le suspect idéal.

 

C’est ici que rentre en scène le web, puisque le procès fera intervenir les comédiens du film qui joueront leur rôle face à des magistrats professionnels et des jurés, recrutés par ARTE sur le site dédié à l’enquête.

Pour l’occasion, l’agence digitale Supergazol a réalisé un mini-site présentant le personnage de Paul Villiers, l’histoire, et permettant de s’inscrire pour devenir jury du procès.

Les volontaires qui se seront inscrits sur internet avant le 14 octobre seront donc conviés à passer un casting à Tours. Les six internautes sélectionnés par ARTE composeront le jury chargé de juger Paul Villiers lors de son procès aux Assises.

Le tournage du procès alimentera une web-série de 20 épisodes, postés chaque jour sur Arte.tv pendant 4 semaines. Ceux-ci feront suite à la diffusion du téléfilm sur Arte, en 2013. Face aux comédiens jouant leurs rôles et aux internautes-jurés, des magistrats professionnels mèneront les débats, dont Jean-Pierre Deschamps, ex-président de la Cour d’Assises d’Aix-en-Provence.

Le programme web constituera également une expérience sociale, pendant laquelle les spectateurs pourront interagir en ligne pour partager l’évolution de leur « intime conviction ».

Les dates clés:

  • Du 25 septembre au 14 octobre: recrutement des jurés
  • 20 octobre: casting à Tours
  • Du 12 au 16 novembre: Tournage du procès au Tribunal de Tours
  • 2013: Diffusion du téléfilm et du procès
Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This