Actualité

Dixon Retail se sépare de Pixmania

Cela faisait des mois que Dixon Retail voulait vendre Pixmania. L’e-commerçant français, racheté aux trois-quarts par le groupe britannique, vient d’être repris par Mutares, après de longs mois de tractations.

Finances en déroute depuis deux ans — 32% de ventes en moins ce trimestre  et 36 millions d’euros de perte — fermetures de boutiques, réduction de la couverture de 26 à 14 pays, licenciements, nouvelles nominations en vain… cette reprise semble inespérée pour Pixmania.

Elle devrait néanmoins coûter près de 69 millions d’euros à Dixon, le prix à payer pour que Pixmania reste ouvert.

La transaction n’est pas totalement achevée : des négociations avec les 1 200 employés français de l’e-commerçant doivent encore se tenir.

En février 2013, Frenchweb recevait Jean-Emile Rosenblum, l’un des cofondateurs de Pixmania. A l’été 2012, il a revendu 10 millions d’euros le reste de ses parts à Dixon Retail, pour fonder The Kase, une chaîne de magasins d’accessoires pour smart­phones et tablettes.

4 commentaires

  1. sympathique business et à quel moment les designers vont arrêter de se faire payer leur travaux au prix ridicule ! ce n’est pas juste !

Bouton retour en haut de la page
Dixon Retail se sépare de Pixmania
Elyze, le « Tinder » de la présidentielle ne conserve plus les données des utilisateurs
Investissements
Licornes françaises: où sont les femmes?
Instagram propose à ses influenceurs de vendre des abonnements à leurs followers
[Build Up] Luko fait l’acquisition de son concurrent allemand Coya
[Build Up] Hublo rachète Mstaff pour compléter son offre de gestion des remplacements du personnel de santé
Ukraine: Microsoft prévient que la cyberattaque pourrait rendre inopérables les sites gouvernementaux