ActualitéBusinessHealthcareTech

Données de santé: la présence de Palantir dans le suivi du vaccin contre le Covid-19 inquiète

AFP

La société d’analyse de données Palantir travaille avec le gouvernement américain pour l’aider à suivre la production et la distribution dans le pays des futurs vaccins contre le Covid-19, suscitant des inquiétudes sur la gestion de données médicales. Le projet, rapporté dans un premier temps par le Wall Street Journal et confirmé à l’AFP par une source interne, repose sur l’utilisation d’un logiciel baptisé Tiberius qui pourrait permettre de mieux identifier les populations les plus à risques.

Mais la coopération entre les autorités et le gouvernement pourrait susciter des critiques dans la mesure où elle donne à Palantir, une société privée, l’accès à des données médicales sensibles, note le quotidien économique. Palantir, régulièrement blâmé pour sa coopération avec les forces de l’ordre dans la traque des migrants aux Etats-Unis par exemple, n’a pas souhaité faire de commentaires. Certaines critiques affirment que la technologie de l’entreprise -qui analyse des données aussi diverses que les dossiers financiers, les publications sur les réseaux sociaux ou la navigation sur Internet- permet une surveillance de masse sans précédent.

Aux côtés de Google et Microsoft pour suivre la progression du virus

Entré à la Bourse de New York fin septembre, Palantir se défend régulièrement en soulignant qu’elle ne collecte pas et ne possède pas de données mais opère sur les bases existantes de ses clients. Fondée en 2003 avec entre autres de l’argent de la CIA, Palantir a commencé par créer des logiciels pour les opérations anti-terroristes des services américains de renseignement. L’entreprise aurait par exemple aidé l’armée américaine à localiser Oussama Ben Laden.

Elle a récemment travaillé avec les autorités sanitaires britanniques, aux côtés de Google et Microsoft, pour aider à suivre la progression du Covid-19, selon des contrats rendus publics par l’organisation Projet Démocratie ouverte (Open Democracy Project). Aucun vaccin n’est encore disponible aux Etats-Unis. Mais les sociétés américaines Pfizer et Moderna prévoient de demander l’autorisation de leurs vaccins contre le Covid-19 d’ici fin novembre dans le pays.

En quête de rentabilité

Dix-sept ans après sa création, la société ne gagne pas encore d’argent: elle a perdu 580 millions l’an dernier pour un chiffre d’affaires de 743 millions. Mais l’avenir semble rose dans la mesure où les organisations publiques comme privées vont avoir de plus en plus besoin d’outils pour gérer et analyser leurs données, assure Palantir. Le groupe prévoit une croissance de son chiffre d’affaires de 41% à 43% pour cette année. L’entreprise a atteint un « seuil important » et « nous pensons qu’entrer en Bourse va nous aider, auprès de nos clients, et à grandir », a commenté son directeur général et co-fondateur Alex Karp dans une interview sur CNBC. Il était aussi temps selon lui que les personnes accompagnant la société depuis ses débuts puissent en retirer de l’argent. La compagnie sera-t-elle rentable en 2022 ou 2023 ? Il n’a pas souhaité répondre.

Son plus gros actionnaire est Peter Thiel, une figure controversée du secteur Tech qui fut un des premiers investisseurs dans Facebook et a apporté son soutien à Donald Trump en 2016. Certains critiques affirment que la technologie de Palantir – qui analyse des données aussi diverses que les dossiers financiers, les publications sur les réseaux sociaux ou la navigation sur Internet – permet une surveillance de masse sans précédent. L’association de protection des droits humains Amnesty International a encore récemment publié un rapport dénonçant le rôle de l’entreprise dans la traque des migrants illégaux aux Etats-Unis.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Palantir
Données de santé: la présence de Palantir dans le suivi du vaccin contre le Covid-19 inquiète
Syntec Numérique
Syntec Numérique et TECH IN France fusionnent pour devenir l’organisation de référence de la Tech
[Evénement Virtuel] Les Nouveaux enjeux de la Digital Workplace & du Travail Hybride
Cédric O nous dévoile la seconde édition du French Tech Community Fund
Ornikar: pourquoi les auto-écoles doivent se tourner vers le digital
IA: Accenture fait concourir son voilier sans pilote au Vendée Globe virtuel
carrefour
La Cnil condamne Carrefour à une amende de 3 millions d’euros pour manquements au RGPD