ActualitéTech

[Données personnelles] L’application Whatsapp épinglée par les autorités canadiennes et néerlandaises

Les autorités canadiennes et néerlandaises chargées de la protection de renseignements privés ont publié hier un rapport accusant l’application « WhatsApp » de violer la vie privée de ses utilisateurs.

bandeau whatsapp

En effet, cette dernière, qui permet aux mobinautes d’échanger des messages instantanés grâce à Internet, demande à ses utilisateurs d’accéder à la totalité de leur carnet d’adresses pour faciliter l’identification d’autres « whatsappers ».

Mais plutôt que de supprimer les données des non-utilisateurs, WhatsApp les conserve, alors que les lois canadienne et néerlandaise déclarent que « l’on ne peut conserver les renseignements qu’aussi longtemps qu’ils sont nécessaires aux fins déterminées. »

WhatsApp a déjà démontré sa volonté à donner entièrement suite aux recommandations des deux autorités, qui suivront de près l’application dans les prochains mois pour voir si celle-ci s’efforce de respecter leurs obligations.

Tags

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
[Données personnelles] L’application Whatsapp épinglée par les autorités canadiennes et néerlandaises
IA: une startup lyonnaise dévoile un portique repérant les défauts des voitures en quelques secondes
Comment repenser les ressources humaines avec la relance et le numérique?
EdTech: Byju’s lève 300 millions de dollars auprès de BlackRock, Sands Capital et Alkeon Capital
Comment générer des recommandations sur Internet pour trouver de nouveaux clients?
Comet Meetings réalise un tour de table de 30 millions d’euros mené par la BPI et Pierre Kosciusko-Morizet
DECODE Retail: 3 conférences organisées avec Odile Roujol et Laurence Faguer
Copy link