Actualité

Face à la concurrence, YouTube met les bouchées doubles pour fidéliser les créateurs et utilisateurs

AFP

Pour découvrir l’actualité de la FrenchTech, et les infos à ne pas manquer directement dans votre boite mail à 15h tous les jours, cliquez ici

YouTube a présenté jeudi ses ambitions pour 2022, comme chouchouter les influenceurs ou booster les formats en vogue, dans un contexte de bataille toujours plus acharnée pour fidéliser les créateurs et garder l’attention des utilisateurs. Au programme, d’abord une panoplie d’outils pour les créateurs de contenu, considérés comme le nerf de la guerre par les réseaux sociaux. « Les créateurs YouTube sont le coeur et l’âme de la plateforme », affirme Neal Mohan, le directeur produit du service de vidéos de Google.

Les nouvelles fonctionnalités concerneront d’abord les « Shorts », des vidéos de 60 secondes maximum, souvent humoristiques ou musicales, sur le modèle de la très populaire application TikTok, aussi copié par Meta (Facebook et Instagram). Les YouTube Short, lancés dans plus de 100 pays en juillet, « dénombrent plus de 5 000 milliards de visionnages à leur compteur », se félicite Neal Mohan. Le format « Live » fait aussi recette.

Selon la plateforme, le temps passé à regarder des vidéos en direct a plus que triplé en deux ans, de janvier 2020 à décembre 2021. Même si cette opportunité laisse parfois les créateurs un peu dépourvus : « L’une des questions que se posent le plus les créateurs de contenus en direct c’est ‘De quoi je parle?' », note Neal Mohan. En réponse, YouTube va proposer le « live » collaboratif, qui permettra aux influenceurs de discuter ensemble en direct, une approche moins intimidante. La plateforme, comme ses concurrentes, entend aussi diversifier les sources de revenus pour ses stars en herbe et confirmées, avec la possibilité d’offrir des abonnements payants à des chaînes par exemple.

Explorer les NFT

Elle veut aussi explorer les NFT, ces certificats d’authenticité pour des objets numériques, dont la popularité a explosé en 2021 et qui pourraient « permettre aux créateurs de construire des relations plus étroites avec leurs fans ». YouTube aimerait ainsi « proposer une méthode contrôlable pour que les fans possèdent des vidéos, des photos, des oeuvres d’art ou même des expériences uniques de leur créateur favori ». Le service n’oublie pas les marques, et travaille à des outils pour faciliter les achats directement dans les vidéos ou via du « shopping en direct ».

Google a réalisé 76 milliards de dollars de bénéfice net annuel en 2021, soit près du double de 2020, et domine la publicité en ligne, juste devant Meta. Mais la pression contre les outils de ciblage publicitaire, accusés de récolter trop de données confidentielles sur les utilisateurs, et la concurrence accrue de TikTok ou des jeux vidéo forcent les deux géants à se diversifier pour ne pas se laisser rattraper.

Bouton retour en haut de la page
Face à la concurrence, YouTube met les bouchées doubles pour fidéliser les créateurs et utilisateurs
Orange : l’ère Stéphane Richard définitivement terminée
[Nominations] Figaro Classifieds, Sendinblue, Mon Petit Placement… Les nominations de la semaine
[DECODE Quantum] A la rencontre d’Anais Dreau, chargée de recherche CNRS en physique quantique
Dix ans après son entrée en Bourse, Facebook reste incontournable malgré l’image ternie
[Silicon Carne] Faire grandir la startup economy
Facebook, Amazon, Uber, Twitter… Pourquoi la Tech américaine recrute moins qu’avant ?
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro

Votre adblocker bloque votre acces a FrenchWeb.Fr



Depuis 14 ans, FrenchWeb vous propose chaque jour des contenus sur la FrenchTech. Nous diffusons rarement des publicités et ne collectons pas la moindre information sans votre consentement.

Les adblockers empechent votre acces a FrenchWeb. Pour y acceder, nous vous recommandons de nous ajouter a votre liste de sites autorisés.

Merci et bon surf!

Richard Menneveux, fondateur de FrenchWeb.fr et CEO de DECODE.Media