AcquisitionActualitéBusinessFinTechInvestissements

FinTech: iBanFirst met la main sur le Néerlandais NBWM

Pour découvrir l’actualité de la FrenchTech, et les infos à ne pas manquer directement dans votre boite mail à 15h tous les jours, cliquez ici

Un an après sa levée de 15 millions d’euros, la FinTech iBanFirst, qui propose un service de paiements internationaux aux PME, procède au rachat du néerlandais NBWM, spécialisé dans le change. Une acquisition qui lui permet de s’implanter aux Pays-Bas, après la Belgique où la startup est basée et la France.

À la suite de ce rachat, iBanFirst traitera un volume de paiements de 5 milliards d’euros par an. Fondé en 2013 par Pierre-Antoine Dusoulier, qui a notamment dirigé le courtier Saxo Banque France, iBanFirst propose une plateforme dédiée aux transactions multidevises. Via celle-ci, les équipes financières peuvent payer et recevoir des paiements, quelle que soit la devise, couvrir leurs risques de change et financer leur développement international.

Fusion des deux acteurs

En 2018, l’entreprise revendiquait plus de 2 500 entreprises clientes, qui avaient exécuté plus de 100 000 paiements via la plateforme depuis sa création, dont 40 000 rien qu’en 2018. À cela s’ajouteront désormais les 1 000 clients de NBWM. L’originalité de l’approche d’iBanFirst tient à son mode de facturation, identique à celui pratiqué dans le SaaS : l’entreprise ne paie que pour ce qu’elle utilise. iBanFirst est agréé par la Banque Nationale de Belgique en tant qu’établissement de paiement habilité à exercer dans toute l’Union européenne. Membre du réseau SWIFT et homologuée SEPA, l’entreprise dispose des licences PSIC et PSIP en vertu de la DSP2.

À la suite de cette acquisition, le néerlandais NBWM opèrera sous le nom d’iBanFirst. Au total, iBanFirst a levé plus de 25 millions d’euros depuis sa création auprès notamment de Serena, Breega Capital ou encore Xavier Niel.

Parmi les autres FinTech qui visent les PME, on peut également citer Qonto, Alan, Comet ou encore Side. Outre les acteurs bancaires classiques, iBanFirst est également en concurrence partielle avec d’autres FinTech, à l’image de Kantox sur le marché des changes, Lendix en matière de financement (prêt) ou encore Lemon Way dans la gestion des paiements.

iBanFirst : les données clés

Fondateur : Pierre-Antoine Dusoulier
Création : 2013
Siège social : Bruxelles
Activité : plateforme BaaS (Banking-as a-Service) de services financiers aux entreprises
Effectifs : 90 collaborateurs

Bouton retour en haut de la page
FinTech: iBanFirst met la main sur le Néerlandais NBWM
[Série A] Cybersécurité : a16z mise sur l’AssurTech Stoïk pour son second investissement en France
Quelle est la recette de DL Software pour réussir sa stratégie de Build Up?
[Série A] Cryptomonnaies : Flowdesk lève 30 millions de dollars auprès d’Eurazeo, ISAI, Ledger et Coinbase
[DECODE Quantum] A la rencontre de la startup WeLinQ
La FinTech SumUp valorisée 8 milliards d’euros après une nouvelle levée de fonds
[Série B] BNPL : Hokodo lève 37 millions d’euros pour sa solution B2B

Votre logiciel antipub bloque votre accès à FrenchWeb.fr


Depuis 14 ans, FrenchWeb vous propose chaque jour des contenus sur la FrenchTech. Nous diffusons rarement des publicités et ne collectons pas la moindre information sans votre consentement.


Votre adblocker empêche d'afficher correctement votre media FrenchWeb. Pour y accèder, nous vous recommandons de nous ajouter à votre liste de sites autorisés.


Merci et bon surf!


Richard Menneveux, fondateur de FrenchWeb.fr et CEO de DECODE.Media