ActualitéCorrespondants

[Made in Océan Indien] Forum NxSE: lorsque la French Tech de la Réunion reçoit Emmanuel Macron…

Par Vincent Pollet, correspondant FrenchWeb

Le 23 octobre, le Forum NxSE a accueilli en pré-ouverture de sa quatrième édition, le Président de la République, Monsieur Emmanuel Macron. Un moment très attendu par la Tech réunionnaise et par toutes les filières de l’innovation.

La French Tech selon Emmanuel Macron

«La French Tech de La Réunion, son premier partenaire, ce n’est pas la French Tech Paris (…), c’est la French Tech de Digital Africa. C’est la diaspora africaine qui est juste à côté où il y a des opportunités formidables où il y a des accès aux marchés énormes. Cette stratégie de connectivité est essentielle à mes yeux».

La Réunion amenée à devenir le Singapour de l’océan Indien

Il y a un an de cela, à l’occasion d’une réunion de l’ensemble des communautés French Tech à la StationF, Emmanuel Macron annonçait sa prochaine visite à La Réunion. «La Réunion a vocation à devenir le Singapour de l’océan Indien», avait-il alors déclaré devant la délégation réunionnaise présente sur place. Cette déclaration a fait naître beaucoup d’espoir pour toutes les entreprises de l’innovation à La Réunion.

Pour Emmanuel Macron, «on a des champions dans la région, il faut maintenant les développer et leur permettre d’accélérer. Il faut montrer que ces projets apportent des solutions adaptées aux spécificités de la région et qu’on puisse donc très concrètement (…) en faciliter de déploiement».

Le sésame French Tech en 2016

«Nous concentrons tous nos efforts depuis maintenant 10 ans à la structuration de la filière numérique réunionnaise avec des résultats probants. La Réunion peut être fière de ses compétences», a souligné Manuel Warlop, président du Board French Tech Réunion. Et pour cause; La Réunion a été le premier territoire d’outre-mer à obtenir le précieux sésame French Tech en 2016 dans le domaine de l’e-santé. Deux ans et une cinquantaine de startups plus tard, elle entrait dans le sérail des Communautés French Tech, lui permettant ainsi d’impliquer l’intégralité des filières économiques réunionnaises.

Une véritable appétence pour les formations dans le numérique

Mais si le dynamisme du territoire n’est plus à prouver, il reste encore des chantiers sur lesquels avancer, en particulier sur le volet de la formation. En effet, à La Réunion comme en Métropole, les entreprises peinent à recruter les profils indispensables à leur croissance. Mais la position géographique de l’île aux portes de l’Afrique pourrait bien être un avantage non négligeable. Les jeunes Africains ont une vraie appétence pour les formations dans le numérique. A ce propos, le président Macron annonce la création d’«un Erasmus de l’Océan Indien» afin que «l’archipel de France» soit également un «archipel des Lumières».

Une ouverture sur le marché africain voisin

La Réunion doit développer son offre à destination des jeunes réunionnais et de tous les jeunes de la zone OI /Afrique. «Une jeunesse formée à La Réunion fera par la suite plus naturellement du Business avec La Réunion, nous ouvrant ainsi les portes du marché africain voisin» explique Philippe Arnaud.

Le second axe de progression concernait bien sûr le financement, car même si une série de mesures fiscales et sociales de l’État ont permis de favoriser la création d’entreprises, comme le «Crédit Impôt Recherche» majoré par rapport à la Métropole, la filière a de fortes attentes en termes de stabilisation de l’eco-système. «Les exonérations de charges ne peuvent pas être remises en cause tous les ans», affirme Philippe Arnaud. Une entreprise, pour venir s’installer à La Réunion, a besoin d’avoir des garanties dans la durée.

Au programme du Forum NxSe

En devenant un Business Forum élargi, NxSE reste fidèle à sa vocation d’être au carrefour de trois écosystèmes professionnels, Africain, indianocéanique et Européen, francophone et anglophone. Les 24 et 25 octobre à la Nordev, 9 Communautés French Tech se sont retrouvées pour partager leurs problématiques et perspectives, mais aussi une cinquantaine d’exposants, autant de speakers, 20 conférences, un Hackathon e-tourisme, un barcamp Green-Tech, Job dating numérique et des RDV BtoB.

Un programme riche qui a sans doute permis à la filière numérique et à toutes les filières réunionnaises de l’innovation de se fédérer, s’ouvrir et continuer d’avancer ensemble. Fidèle à sa vocation d’«évangélisateur de la Tech», le forum NxSE était gratuit et ouvert au public sur inscription. L’occasion peut-être de susciter de nouvelles vocations? «La finalité de tout ce travail reste bien la création d’emplois pour les Réunionnais», rappelle Philippe Arnaud.

Notre correspondant :

Vincent Pollet est le co-fondateur d’ICT.io, une plateforme médiatique qui favorise l’innovation, l’esprit d’entreprise, et met l’accent sur les startups dans l’océan Indien.
Tags

Les correspondants

Les correspondants des Frenchweb en France et à l'international
[Made in Océan Indien] Forum NxSE: lorsque la French Tech de la Réunion reçoit Emmanuel Macron…
La Silicon Valley, tu passes ou tu t’en passes? 1/2
La startup R-Pur lève 2,5 millions d’euros pour ses masques anti-pollution
[PORTRAIT] Baptiste Robert, le hacker traqueur de failles à la renommée internationale
[Made in Switzerland] La Suisse à Slush 2019
Les offres d’emploi de la semaine
Huawei porte plainte contre sa mise à l’écart de subventions fédérales aux Etats-Unis
Copy link