ActualitéBusinessTelecom

Iliad: portée par ses ventes en France et en Italie, la maison-mère de Free confirme ses objectifs

AFP

Le groupe Iliad, maison mère de l’opérateur Free, a publié mardi un chiffre d’affaires en hausse de 6,3% au troisième trimestre, à 1,42 milliard d’euros, grâce à la croissance de ses ventes en France et en Italie, et confirmé ses objectifs malgré la crise sanitaire. Sur les neuf premiers mois de l’année, l’opérateur de télécoms a vu ses ventes augmenter de 6,6%, à 4,2 milliards d’euros, en profitant de l’accélération de la croissance sur le marché italien.

Malgré la crise sanitaire, « nous avons réussi à faire la démonstration que nos fondamentaux étaient solides », a déclaré Thomas Reynaud, directeur général du groupe, lors d’une conférence téléphonique. Dans l’Hexagone, le chiffre d’affaires est en progression de 1,9% au troisième trimestre, à 1,25 milliards d’euros, notamment grâce à la dynamique sur les marchés fixes et mobiles. Le groupe a enregistré 99 000 nouveaux abonnés sur le fixe grâce à la nouvelle Freebox Pop, sa meilleure performance depuis 2012, et une croissance nette de 70 000 abonnés sur le mobile.

Croissance significative sur le marché italien

En Italie, Iliad a réalisé un chiffre d’affaires de 171 millions d’euros, en hausse de 56%. Avec 580 000 recrutements nets sur la période, le groupe compte plus de 6,8 millions d’abonnés à fin septembre qui correspond à près de 9% de part de marché. « Et nous nous préparons à lancer dans les prochains mois notre activité fixe », a confirmé Thomas Reynaud. Après avoir révisé à la hausse ses objectifs lors de la présentation des résultats du premier semestre, le groupe de l’entrepreneur Xavier Niel vise toujours 2,8 millions d’abonnés fibre en 2020 et plus de 5 millions en 2024 en France.

En Italie, Iliad prévoit 5 000 sites mobiles activés à fin 2020 et espère générer 1,5 milliard d’euros de chiffre d’affaires « sur le long terme ». Sur le marché entreprises, l’une des priorités du groupe, il vise une part de marché « d’environ 4 à 5% » et un chiffre d’affaires d’environ « 400 à 500 » millions d’euros en 2024.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Iliad: portée par ses ventes en France et en Italie, la maison-mère de Free confirme ses objectifs
Mansa
FinTech: Mansa lève 18 millions d’euros auprès d’Anthemis Group et Founders Future
Facebook
Accusé d’avoir illégalement recueilli des données biométriques, Facebook débourse 650 millions de dollars pour clore le litige
Streaming: face aux géants américains, la bataille des plateformes fait rage en Europe
[Webinar] Comment Stokomani met en œuvre sa stratégie omnicanale grâce au PIM ?
McDonald’s pourrait revendre une partie de la startup israélienne Dynamic Yield
[Next40] E-commerce: comment Akeneo évangélise les marques à « l’expérience produit »