/ InsidersActualité

[INSIDERS] L’accélérateur français Starburst débarque à Abou Dhabi

#Aéronautique: l’accélérateur français Starburst débarque à Abou Dhabi

AFP – Starburst Accelerator, un incubateur dédié aux start-up de l’aéronautique et du spatial fondé en 2013 à Paris, a annoncé qu’il allait rejoindre à la fin de l’année l’écosystème d’innovation de Hub71 à Abou Dhabi. Hub71, dirigé par le fond souverain Mubadala en collaboration avec Microsoft, le SoftBank Vision Fund et Abu Dhabi Global Market, « constituera le noyau d’un écosystème mondial», selon un communiqué des deux partenaires.

Francois Chopard, fondateur et PDG de Starburst. Crédit: Starburst

« Il collaborera avec le gouvernement d’Abou Dhabi et ses partenaires internationaux afin de créer un environnement optimal pour permettre la réussite, l’innovation et la croissance des jeunes entreprises technologiques à fort potentiel», selon la même source. Starburst s’est développé sur les principaux centres aéronautiques mondiaux avec des bureaux à Paris, Los Angeles, San Francisco, Singapour, Montréal et Munich.

#IA: les messages privés des utilisateurs de Facebook utilisés par les employés du réseau social

Les employés de Facebook ont accès aux messages privés que les utilisateurs font circuler sur le réseau social, ainsi que sur Instagram, dans le but de faire progresser l’intelligence artificielle, selon une enquête de l’agence de presse britannique Reuters.

Facebook, propriétaire du réseau social Instagram, emploierait depuis 2014 la start-up indienne Wipro aux récoltes des données imagées, pour qu’elles soient manuellement classées en cinq catégories pour en déterminer le sujet (selfie ou animal), le contexte (activité quotidienne ou événement majeur), l’intention de l’auteur (planifier un événement, inspirer les autres, faire rire), le cadre où le message a été envoyé (maison, école, travail) et les éléments expressifs (opinion, sentiments). 

Crédits : Shutterstock

Ce processus doit servir à former un logiciel guidé par l’IA pour lui permettre de classer automatiquement les messages postés, et ainsi cibler les profils des utilisateurs en leur proposant des contenus ciblés. 

#IoT: les consommateurs craignent pour leur vie privée

AFP – Les consommateurs sont conscients des risques que les objets connectés et les données qu’ils collectent font peser sur leur vie privée, selon une étude publiée par les ONG Internet Society et Consumers Society. Selon l’étude réalisée par Ipsos Mori en France, au Royaume-Uni, aux Etats-Unis, au Canada, au Japon et en Australie, 88% des sondés veulent un cadre légal pour la sécurité et la protection des données privées collectées par les appareils de sport, les jouets, les consoles de jeux ou encore les compteurs connectés qui envahissent nos vies.

Crédit: Charles Brutlag/Shutterstock.

En France, 71% des sondés se disent effrayés par ces objets, et 73% des Français craignent que leurs données ne soient utilisées sans leur accord préalable. Les consommateurs « attendent que les fabricants, revendeurs et gouvernements prennent des mesures concrètes» pour garantir la sécurité de leurs données, déclare Helena Leurent, directrice générale de Consumers International. Cela suppose une « concertation » entre représentants des consommateurs et industriels, souligne-t-elle.

#E-commerce: l’UE se prépare à négocier avec l’OMC 

L’union européenne a publié une série de propositions concernant les engagements de l’OMC en matière de e-commerce dans un communiqué. 

L’UE a émis des propositions significatives dans ce document de neuf pages, notamment pour renforcer la confiance des consommateurs en ce qui concerne les transactions financières en ligne. L’UE souhaite faire approuver la validité des contrats et signatures électroniques, et adopter des mesures en matière de localisation des données, tout en assurant la protection des données personnelles. 

Crédits: symbiot/shutterstock.

L’UE, qui promeut un libre accès à Internet, propose également de rendre interdit l’obligation de divulgation d’un code source, de mettre un terme aux droits de douane sur les transmissions électroniques, et de moderniser les règles de l’OMC en matière de télécommunications pour les adapter à l’écosystème d’Internet.

Les négociations, qui auront lieu du 13 au 15 mai à Genève, seront soumises aux tensions des précédentes tentatives de renouvellement des règles de l’OMC, qui se sont soldés par des échecs. Les mesures de l’OMC au sein de l’Union européenne ont en effet peu évolué depuis que cette dernière à intégré l’Organisation en 1995.

Tags

Assiya Berrima

Journaliste chez FW - DECODE MEDIA Pour contacter la rédaction : redaction.frenchweb@decode.media
[INSIDERS] L’accélérateur français Starburst débarque à Abou Dhabi
Pourquoi Balderton Capital lance un nouveau fonds de 400 millions d’euros
Internet haut débit: SpaceX lance la deuxième grappe de sa constellation de satellites
Instagram teste les « likes » masqués pour diminuer la pression sociale
Iliad lance une opération de rachat d’actions
Silicon Carne: quittez vos bureaux, bossez à la maison!
Avis Vérifiés (Net Reviews) boucle un tour de table de 32 millions d’euros pour prendre le large à l’international
Copy link