ActualitéBusinessEdTech

L’app d’apprentissage des langues Duolingo vise une valorisation de plus de 4 milliards de dollars pour son IPO

AFP

Pour découvrir l’actualité de la FrenchTech, et les infos à ne pas manquer directement dans votre boite mail à 15h tous les jours, cliquez ici

La société américaine Duolingo, qui propose un site et une application d’apprentissage de langues étrangères, vise une valorisation de plus de 4 milliards de dollars pour son arrivée à Wall Street. Le groupe souhaite proposer des actions sur le Nasdaq à un prix compris entre 85 et 95 dollars l’unité, détaille un document boursier transmis lundi au gendarme américain des marchés, la SEC. Au plus haut, en comptant l’ensemble des actions déjà émises ou à émettre de Duolingo (46 millions), cela donnerait à l’entreprise une valorisation de 4,38 milliards de dollars et l’opération lui permettrait de lever 351 millions de dollars d’argent frais. Son entrée en Bourse devrait se faire dans les semaines qui viennent.

40 millions d’utilisateurs actifs mensuels

La plateforme Duolingo a été fondée en 2011 par deux ingénieurs, Luis von Ahn et Severin Hacker, qui se sont rencontrés à l’Université de Carnegie Mellon, à Pittsburgh (Pennsylvanie), où le premier était professeur et le second étudiant en thèse. Leur société propose d’apprendre 40 langues à plus de 40 millions d’utilisateurs actifs mensuels, souligne le document de présentation préparé pour l’entrée en Bourse. Elle a gagné en popularité pendant la pandémie: en 2020, son nombre d’utilisateurs actifs mensuels a augmenté de 34% et son chiffre d’affaires de 129% pour atteindre 161,7 millions de dollars. L’entreprise était toutefois encore dans le rouge l’an dernier avec 15,8 millions de dollars de pertes nettes.

Son produit-phare, l’application Duolingo, a été téléchargée plus de 500 millions de fois. Elle est gratuite en échange d’une publicité à la fin de chaque leçon. L’entreprise gagne de l’argent en proposant une option payante à ceux ne souhaitant pas entendre ou voir de promotions ou souhaitant accéder à des options supplémentaires. Fin mars, environ 5% des utilisateurs actifs mensuels versaient un abonnement. Le groupe propose aussi un test de maîtrise de l’anglais reconnu par certaines universités.

Bouton retour en haut de la page
L’app d’apprentissage des langues Duolingo vise une valorisation de plus de 4 milliards de dollars pour son IPO
Orange : l’ère Stéphane Richard définitivement terminée
[Nominations] Figaro Classifieds, Sendinblue, Mon Petit Placement… Les nominations de la semaine
[DECODE Quantum] A la rencontre d’Anais Dreau, chargée de recherche CNRS en physique quantique
Dix ans après son entrée en Bourse, Facebook reste incontournable malgré l’image ternie
[Silicon Carne] Faire grandir la startup economy
[Série A] RH : Club Employés lève 7 millions d’euros auprès de MAIF Avenir
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro

Votre adblocker bloque votre acces a FrenchWeb.Fr



Depuis 14 ans, FrenchWeb vous propose chaque jour des contenus sur la FrenchTech. Nous diffusons rarement des publicités et ne collectons pas la moindre information sans votre consentement.

Les adblockers empechent votre acces a FrenchWeb. Pour y acceder, nous vous recommandons de nous ajouter a votre liste de sites autorisés.

Merci et bon surf!

Richard Menneveux, fondateur de FrenchWeb.fr et CEO de DECODE.Media