ActualitéBusinessDivertissementTourisme

L’approche de Fever pour surmonter la crise du Covid-19 et reprendre son expansion

Interview de Francisco Hein, co-fondateur et CMO de Fever

Avant l’arrivée de la pandémie de Covid-19 en mars 2020, tout souriait à Fever. En pleine croissance, la start-up américaine, qui développe une plateforme proposant des bons plans et des sorties dans plusieurs villes à travers le monde, avait même bouclé un tour de table de 35 millions de dollars à l’été 2019 pour accélérer la cadence. Mais le coronavirus est venu semé de l’incertitude dans une trajectoire ambitieuse… 

Francisco Hein, co-fondateur et CMO de Fever, nous explique comment l’entreprise a négocié cette période délicate :

Fondée en 2014 par Pep Gomez, Ignacio Bachiller Ströhlein, Alexandre Perez et Francisco Martinez-Falero Hein, Fever a conçu une plateforme qui vise à faire découvrir les meilleurs événements dans les métropoles du monde entier. Reposant sur un algorithme de recommandation, l’application présente à chaque utilisateur des suggestions personnalisées de sorties et de découvertes dans divers domaines, comme les festivals de musique, les concerts, les pièces de théâtre, les brunchs, les restaurants ou encore les visites insolites. En fonction des préférences renseignées par les utilisateurs et l’analyse de leurs données d’utilisation de l’application, Fever crée également des événements exclusifs pour répondre aux désirs de ses utilisateurs. L’entreprise exploite ainsi ces données pour inventer ses propres événements, les «Fever Originals».

A ce jour, Fever déniche les bons plans dans plus de 50 villes à travers le monde, dont Paris, New York, Los Angeles, Londres, Manchester, Barcelone et Lisbonne. L’entreprise américaine, qui compte plus de 350 collaborateurs, revendique plus de 40 millions d’utilisateurs mensuels sur sa plateforme. Celle-ci propose des expériences comme les concerts Candlelight, ayant déjà rassemblé plus d’un million de personnes à travers le monde, ou encore l’expérience immersive La Casa de Papel à la Monnaie de Paris, en collaboration avec Netflix.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
L’approche de Fever pour surmonter la crise du Covid-19 et reprendre son expansion
Brevets télécoms: Ericsson et Samsung règlent un important litige
Bill.com rachète la startup Divvy pour 2,5 milliards de dollars afin de gérer les dépenses des PME
Facebook
Facebook: la suspension de Donald Trump relance le débat de l’auto-régulation des réseaux sociaux
Bouygues Telecom
5G: Bouygues Telecom va recevoir 350 millions d’euros de la Banque européenne d’investissement
Twitter
Twitter lance une « boîte à pourboires » pour fidéliser les influenceurs
[BOOTSTRAP] Comment les entreprises qui bootstrappent s’adaptent elles à la crise?