ActualitéBusinessHealthcareInvestissementsLes levées de fonds

Le Suédois Docly lève 54 millions d’euros pour déployer sa télémédecine en Europe

Le montant

La start-up suédoise Docly, spécialisée dans la télémédecine, a bouclé un tour de table de 54 millions d’euros. Pour cette opération, la société a reçu le soutien d’ICA Gruppen, un retailler suédois.Apple-converted-space »> 

L’essentiel de la communication entre le professionnel de santé et le patient se fait par écrit et non en temps réel. Le médecin utilise une interface comportant une aide à la décision basée sur l’ensemble des données structurées collectées. Il peut aussi compléter ces données avec des photos, des appels vidéo, des résultats d’analyses et de radiologie pour aboutir à un diagnostic et choisir le traitement éventuel à prescrire.Apple-converted-space »> 

Dans l’Hexagone, les start-up positionnées sur ce créneau ne manquent pas, à l’instar de Medicitus, Hellocare, QareFeelae ou encore Doctoconsult. Il faudra aussi compter sur les acteurs issus d’autres segments de l’e-santé dont certains réfléchissent déjà à se positionner dans le domaine des téléconsultations, comme Doctolib qui a des projets en la matière. Pour rappel, les téléconsultations seront facturées de la même façon que pour une consultation classique, soit 25 euros pour un généraliste et 30 euros pour un spécialiste.

Les objectifs de la Start-upApple-converted-space »> 

Docly : les données clés

Fondateur : Magnus Nyhlén
Création : 2013
Siège social : Malmö (Suède)
Activité : télémédecine
Financement : 54 millions d’euros en septembre 2018

Tags

Maxence Fabrion

Journaliste chez FW - DECODE MEDIAPour contacter la rédaction : redaction.frenchweb@decode.media

Un commentaire

  1. c’est sans compter sur un que vous ne citez pas mais qui est positionné sur les Psy : bemypsy … ca fait du beau monde dans cet univers à disrupter

Le Suédois Docly lève 54 millions d’euros pour déployer sa télémédecine en Europe
La startup Element AI lève 150 millions de dollars pour aider les entreprises à adopter l’intelligence artificielle
Vers la fin des contenus clickbait sur Google?
WeWork confirme son intention d’entrer en Bourse et restreint les pouvoirs de son PDG
[DECODE] Comment Instagram a fait exploser ses revenus publicitaires
Les offres d’emploi de la semaine
Des employés à temps partiel de Whole Foods (Amazon) privés de leurs avantages médicaux
Libra: « Nous n’avons pas vocation à jouer les pirates »
[Made in Bordeaux] Ça bouge dans l’écosystème!
Enquête aux Etats-Unis sur un système de freinage automatique de Nissan
Téléconsultation: la consolidation se poursuit avec le rapprochement des startups Medadom et Docadom