A la uneActualitéEuropeObjets connectésTech

Les Toulousains de Ffly4u lèvent 700 000 euros pour se faire sa place dans l’IoT B2B

Le montant

La société toulousaine Firefly4you (ffly4u) a annoncé sa première levée de fonds de 700 000 euros auprès d’IRDInov, un fonds d’amorçage interrégional dédié au financement de sociétés innovantes en phase d’amorçage ou de démarrage, et partenaire direct de Bpifrance. Dirigée par Olivier Pagès, ffly4u est un système service de localisation basses fréquences des actifs gérés par une société (marchandises, pièces détachées, palettes, matériels,etc.) Chaque année, les entreprises manufacturières perdaient des millions sur des marchandises ou des actifs perdus ou abimés pendant leur transport. 

Le marché

La start-up créée en 2015 s'appuie sur les technologies UNB (Ultra Narrow Band), comme celles développées par son voisin et fleuron français Sigfox. La solution ffly4u souhaite toucher l’ensemble des secteurs industriels manufacturiers (aéronautique, alimentaire, automobile, chimie, construction). Elle entend assurer l'ensemble de la chaîne, de la conception, à la fabrication de l'émetteur, au contrat avec les opérateurs, jusqu'à la récupération et la structuration des données dont certaines peuvent être transmises par SMS ou emails. Le service gère aussi la mise en place de la détection de mouvement, de température, de bruit ou d’ouverture. L'objectif est de protéger ces actifs tout au long de leur parcours.

La possibilité de tracker, analyser et de sécuriser les actifs d'une entreprise intéresse de nombreuses entreprises. Dernier exemple en date, dans le secteur maritime, où de nombreuses start-up se placent sur le tracking des transports de marchandises. Sur le marché américain se positionne WiseTrack.

Les objectifs de la Start-up

Ffly4u veut permettre de déployer rapidement sa solution IoT B to B, en Europe, puis dans le reste du monde. «Il est maintenant primordial de passer à une nouvelle étape de notre développement. D’ici 2017 nous envisageons de déployer plus de 50 000 devices. L’entrée d’IRDInov, dans le capital de ffly4u, est un signal fort, vers l’industrie européenne, de la volonté de ffly4u de devenir un acteur significatif dans le monde de l’IoT industriel», explique Olivier Pagès le Président.

Dirigeant: Olivier Pagès

Date de création: 2015

Siège: Toulouse (à la Pépinière d’Entreprises du Grand Toulouse).

 

Tags

Jeanne Dussueil

Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici
Les Toulousains de Ffly4u lèvent 700 000 euros pour se faire sa place dans l’IoT B2B
La startup Element AI lève 150 millions de dollars pour aider les entreprises à adopter l’intelligence artificielle
Vers la fin des contenus clickbait sur Google?
WeWork confirme son intention d’entrer en Bourse et restreint les pouvoirs de son PDG
[DECODE] Comment Instagram a fait exploser ses revenus publicitaires
Les offres d’emploi de la semaine
Des employés à temps partiel de Whole Foods (Amazon) privés de leurs avantages médicaux
Libra: « Nous n’avons pas vocation à jouer les pirates »
[Made in Bordeaux] Ça bouge dans l’écosystème!
Enquête aux Etats-Unis sur un système de freinage automatique de Nissan
Téléconsultation: la consolidation se poursuit avec le rapprochement des startups Medadom et Docadom