ActualitéAsieAsieLes levées de fonds

L’Indien Roadrunnr lève 11 millions pour se rendre indispensable auprès des commerçants

Le montant

La start-up indienne spécialisée dans la livraison à la demande Roadrunnr vient de lever 11 millions de dollars en série A, auprès de Sequoia Capital et de deux autres fonds ayant déjà investi 10 millions de dollars dans la société: Nexus Venture Partners et Blume Ventures. Cette start-up édite une application de réservation d’un livreur qui fonctionne sous Android. Les commerçants, les restaurants et les e-commerçants peuvent géolocaliser le livreur à moto le plus proche et réserver une course afin d’assurer le service au dernier kilomètre pour leurs clients. Il sont informés de son temps de parcours avant d’arriver à eux, exactement comme les clients des VTC.

Le modèle économique

Contrairement à d’autres services de livraison, cette start-up facture ses entreprises clientes sur la base d’un montant forfaitaire en fonction du volume à transporter, plutôt qu’en fonction de la valeur des produits livrés. Ainsi, le service de base est facturé 40 roupies pour une livraison dans un rayon de 4,5km, et 10 roupies supplémentaires par kilomètre en plus. Le coût du service est de 55 roupies pour une livraison « premium« .

Roadrunnr revendique 1 500 commandes par jour et dessert pour l’instant uniquement certaines villes dont Bombay et Delhi. Elle affronte la concurrence de la start-up Grab, basée à Mumbai, qui a bouclé un tour de table d’un million de dollars il y a quelques mois; et du service Ola Cafe, dont la maison-mère Ola a levé 400 millions de dollars en avril dernier.

Les objectifs

Avec ces 11 millions de dollars, la société entend s’étendre davantage en Inde et améliorer sa plateforme technologique de réservation de livreurs. Elle a été fondée par deux anciens de Flipkart.

[tabs]

[tab title= « A propos de Roadrunnr »]

Fondateurs : Mohit Kumar et Arpit Dave, deux anciens de Flipkart

Date de création : 2015

Siège : Bangalore, Inde

Secteur : livraison

Financement : 10 millions levés en juin auprès de Nexus Venture Partners et Blume Ventures puis 11 millions levés en juillet auprès de Sequoia Capital et des deux précédents investisseurs

[/tab]

[/tabs]

Lire aussi: E-commerce: l’Inde sera-t-elle la Chine de demain ?

Tags

Adeline Raynal

Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Share This