ActualitéAmérique du nordBusinessEdTechInvestissementsLes levées de fonds

Make School, l’école qui pourrait répondre au problème de diversité de la Tech, lève 15 millions de dollars

Et si les étudiants ne remboursaient leurs frais de scolarité de l’université que si leur formation leur permet réellement de trouver un emploi et un salaire correspondant à leurs compétences? C’est le pari que fait l’établissement « Make School » fondé en 2012 par deux ingénieurs informatiques qui se sont rencontrés à Palo Alto.

Ce qui a commencé comme un camp d’entraînement au code pour les étudiants s’est développé aujourd’hui en une réelle université offrant une formation en  « computer science » en deux ans, tout en répondant aux enjeux de diversité auxquels fait face la Tech. Et Make School n’en est qu’au début de son développement. L’établissement vient de réaliser un nouveau tour de table de 15 millions de dollars, portant au total à 30 millions de dollars le montant des fonds levés.

Reverser 20% de son salaire pendant 60 mois pour rembourser les frais de scolarité

Comment fonctionne exactement Make School? Les étudiants ont deux options. Les deux ans de scolarité coûtent 70 000 dollars. Ils peuvent soit payer ce montant directement ou choisir de rembourser l’école une fois qu’ils ont un emploi. Dans ce cas, à partir du moment où leur salaire atteint au moins 60 000 dollars par an, ils remboursent Make School en leur reversant 20% de leur salaire pendant 60 mois. Et il semblerait que la formule fonctionne. L’établissement revendique 202 étudiants formés depuis 2014 avec un salaire de départ atteignant en moyenne 95 000 dollars par an. Ces derniers ont été recrutés par des entreprises comme Google, Apple ou encore Tesla. «Nos résultats à ce jour ont été profondément inspirants. Nos étudiants – dont beaucoup viennent de familles à revenus moyens ou faibles – ont commencé à surpasser leurs pairs dans des écoles comme Stanford et UC Berkeley pour des postes de haut niveau», s’enthousiasme Ashu Desai, co-fondateur.

Car Make School, ne se veut pas qu’une école plus inclusive, elle souhaite aussi renouveler la façon d’enseigner. L’apprentissage est centré sur la création de solutions tout au long du parcours des étudiants. Côté formateurs, l’école basée à San Francisco s’appuient sur des professionnels issus des entreprises Tech de la région avec qui les programmes sont également conçus.

Avec ce tour de table, Make School prévoit de considérablement augmenter le nombre d’étudiants à San Francisco et de lancer un campus à New York d’ici 5 ans. La start-up souhaite aussi développer de nouveaux diplômes adjacents à l’informatique – tels que la biologie computationnelle – «afin d’élargir la gamme d’organisations que les étudiants peuvent soutenir».

Make School: les données clés

Fondateurs: Ashu Desai et Jeremy Rossmann
Création: 2012
Activité: éducation
Financement: 30 millions de dollars au total

Tags
Plus d'infos

Innocentia Agbe

Journaliste @FrenchWeb.fr et @LeJournaldesRH Merci d'adresser vos communiqués de presse et informations à redaction.frenchweb@decode.media

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This