A la uneActualitéAmérique du nord

Microsoft ouvre la porte à Apple et à iTunes sur Windows Store

Concurrents historiques depuis leurs débuts avec Steve Jobs et Bill Gates, Microsoft et Apple viennent d'opérer un rapprochement historique lors de la conférence annuelle Build. La firme de Seattle a annoncéqu'elle allait intégrer iTunes à son Windows Store, ouvrant ainsi les bras aux millions d'utilisateurs de l'iPhone, dont 136 millions seulement aux Etats-Unis (Consumer Intelligence Research Partners (CIRP) tandis qu'il s'en serait vendu 212 millions d'unités en 2016, mais aussi de l'iPad.

Les utilisateurs de Windows Store pourront ainsi accéder aux applications iTunes et à Apple Music. Pour l'heure, Windows 10, son système d'exploitation, a la particularité de ne faire fonctionner que ses propres applications.

Les détails de cette intégration n'ont toutefois pas été dévoilé, précise TechCrunch. Lors de la conférence, Microsoft a donné le chiffre de 500 millions de supports utilisaient désormais Windows 10. Autre pas vers la firme à la pomme, la possibilité d'utiliser Visual Studio de Microsoft sur Mac. 

Pour Microsoft, il s'agit en effet de changer progressivement de stratégie en ouvrant son écosystème à des produits tiers. En plus d'iTunes, Microsoft avait annoncé son intention d'intégrer l'application Spotify dans sons Store. Il lorgne aussi les applications créatives d'Adobe pour attirer de nouveaux utilisateurs.

 

Lire aussi: Build 2017: Microsoft injecte de l’IA à ses services pour accompagner les usages des développeurs

Tags

Jeanne Dussueil

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Microsoft ouvre la porte à Apple et à iTunes sur Windows Store
Silicon Valley : un exode de San Francisco vers des villes moyennes américaines se prépare
Les Déterminés, une transformation digitale pour soutenir les entrepreneurs des quartiers populaires et ruraux
Élections américaines: Facebook va bloquer les publicités des médias contrôlés par un État
Coronavirus: l’État débloque un fonds au secours des startups françaises convoitées à l’étranger
Confinement: comment les géants américains ont profité de l’explosion du temps passé sur Internet
Hyperconnexion : « se connecter aux autres pour éviter de se connecter à soi-même »
Copy link