A la uneActualité

Microsoft ouvre la porte à Apple et à iTunes sur Windows Store

Concurrents historiques depuis leurs débuts avec Steve Jobs et Bill Gates, Microsoft et Apple viennent d'opérer un rapprochement historique lors de la conférence annuelle Build. La firme de Seattle a annoncéqu'elle allait intégrer iTunes à son Windows Store, ouvrant ainsi les bras aux millions d'utilisateurs de l'iPhone, dont 136 millions seulement aux Etats-Unis (Consumer Intelligence Research Partners (CIRP) tandis qu'il s'en serait vendu 212 millions d'unités en 2016, mais aussi de l'iPad.

Les utilisateurs de Windows Store pourront ainsi accéder aux applications iTunes et à Apple Music. Pour l'heure, Windows 10, son système d'exploitation, a la particularité de ne faire fonctionner que ses propres applications.

Les détails de cette intégration n'ont toutefois pas été dévoilé, précise TechCrunch. Lors de la conférence, Microsoft a donné le chiffre de 500 millions de supports utilisaient désormais Windows 10. Autre pas vers la firme à la pomme, la possibilité d'utiliser Visual Studio de Microsoft sur Mac. 

Pour Microsoft, il s'agit en effet de changer progressivement de stratégie en ouvrant son écosystème à des produits tiers. En plus d'iTunes, Microsoft avait annoncé son intention d'intégrer l'application Spotify dans sons Store. Il lorgne aussi les applications créatives d'Adobe pour attirer de nouveaux utilisateurs.

 

Lire aussi: Build 2017: Microsoft injecte de l’IA à ses services pour accompagner les usages des développeurs

Bouton retour en haut de la page
Microsoft ouvre la porte à Apple et à iTunes sur Windows Store
[Made in Bordeaux] Qui sont les 20 startups à impact à suivre en 2022 ?
MICHEL COMBES
SoftBank: Marcelo Claure claque la porte, le Français Michel Combes promu DG de SoftBank International
Les cookies internet n’ont jamais été conçus comme des outils d’espionnage, affirme leur inventeur
Portrait de Christel Heydemann, du BCG à la direction générale d’Orange
[Série C] La startup belge Cowboy lève 80 millions de dollars pour accélérer la vente de ses vélos électriques connectés aux États-Unis
Redressement judiciaire pour Sigfox, à la recherche de nouveaux acquéreurs.