A la uneActualitéAmérique du nord

Microsoft ouvre la porte à Apple et à iTunes sur Windows Store

Concurrents historiques depuis leurs débuts avec Steve Jobs et Bill Gates, Microsoft et Apple viennent d'opérer un rapprochement historique lors de la conférence annuelle Build. La firme de Seattle a annoncéqu'elle allait intégrer iTunes à son Windows Store, ouvrant ainsi les bras aux millions d'utilisateurs de l'iPhone, dont 136 millions seulement aux Etats-Unis (Consumer Intelligence Research Partners (CIRP) tandis qu'il s'en serait vendu 212 millions d'unités en 2016, mais aussi de l'iPad.

Les utilisateurs de Windows Store pourront ainsi accéder aux applications iTunes et à Apple Music. Pour l'heure, Windows 10, son système d'exploitation, a la particularité de ne faire fonctionner que ses propres applications.

Les détails de cette intégration n'ont toutefois pas été dévoilé, précise TechCrunch. Lors de la conférence, Microsoft a donné le chiffre de 500 millions de supports utilisaient désormais Windows 10. Autre pas vers la firme à la pomme, la possibilité d'utiliser Visual Studio de Microsoft sur Mac. 

Pour Microsoft, il s'agit en effet de changer progressivement de stratégie en ouvrant son écosystème à des produits tiers. En plus d'iTunes, Microsoft avait annoncé son intention d'intégrer l'application Spotify dans sons Store. Il lorgne aussi les applications créatives d'Adobe pour attirer de nouveaux utilisateurs.

 

Lire aussi: Build 2017: Microsoft injecte de l’IA à ses services pour accompagner les usages des développeurs

Tags

Jeanne Dussueil

Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici
Microsoft ouvre la porte à Apple et à iTunes sur Windows Store
The Garage, l’incubateur de Cyril Paglino pour créer un écosystème blockchain de référence en Europe
Instagram
Reels, l’arme d’Instagram pour contrer l’ascension fulgurante de TikTok
Comment les indépendantistes catalans usent du numérique contre Madrid
Glyphosate, pesticides: un rapport parlementaire plaide en faveur d’une centralisation des données
FinTech: Revolut continue de recruter des têtes d’affiche de la finance
Pourquoi Balderton Capital lance un nouveau fonds de 400 millions d’euros
Copy link