ActualitéMedia

Mike Arrington, le fondateur de TechCrunch, démissionne

C’est officiel, Mike Arrington fondateur de l’un des sites américains high-tech les plus lus, vient d’annoncer qu’il quittait l’entreprise, rapporte Le Monde.

Son départ a été annoncé via un communiqué d’AOL, propriétaire du site depuis près d’un an: « Michael Arrington, le fondateur de TechCrunch, a décidé de quitter TechCrunch et AOL pour se consacrer à son fonds d’investissement nouvellement créé. Michael est un entrepreneur de stature mondiale, et nous avons hâte de le soutenir dans cette nouvelle aventure par le biais de notre investissement dans son fonds ».

La nouvelle était prévisible. En effet, depuis quelques semaines les relations entre le fondateur et AOL s’étaient enflammées. A l’origine de cette tension, la création de CrunchFund, le nouveau fonds d’investissements de Mike Arrington, dont la mission est de soutenir financièrement les startups innovantes, un secteur d’activité largement couvert par le rédaction de TechCrunch. Si au début AOL ne voyait pas d’inconvénient à ce projet – le groupe y avait investi près de 6M $ –  les choses ont rapidement pris une nouvelle tournure lorsque le fondateur a précisé qu’il souhaitait en même temps garder les rennes de TechCrunch.

Craignant l’émergence de conflits d’intérêts AOL a donc fait comprendre que Mike Arrington devait quitter la rédaction. C’est maintenant chose faite, malgré de nombreuses protestations. En effet, afin de conserver son poste, le fondateur aurait même voulu racheter le site à AOL.

Si le communiqué indique qu’Erick Schonfeld prendra la tête de le rédaction, aucune mention ne précise si Mike Arrington gardera une présence éditoriale sur le site, ce qu’affirmait pourtant Venture Beat il y a 10 jours.

Pour rappel, l’éditeur en chef de TechCrunch était business angel avant de fonder son magazine en 2005. Celui-ci avait du stopper ses prises de participations dans des startups en 2009 face à des accusations de conflits d’intérêts…

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Mike Arrington, le fondateur de TechCrunch, démissionne
FinTech : Klarna s’offre Inspirock pour séduire les voyageurs
French Tech : Thierry Petit quitte Showroomprivé
Amazon expédie désormais plus de colis que FedEx aux États-Unis
[Silicon Carne] Comment la Tech peut réinventer notre système éducatif
Gaming : Piepacker lève 12 millions de dollars auprès de Lego
Startups: Station F lance un programme pour les grands débutants en entrepreneuriat