Actualité

NavX réclame 7M d’euros de dommages et intérêts à Google

Selon Les Echos, la société française spécialisée dans les logiciels de circulation a assigné Google devant le Tribunal de Commerce le 1er octobre dernier et demande 7M€ de dommages et intérêts, ce qui correspond selon elle à sa perte d’activité suite à la suppression de son compte Adwords par Google en novembre 2009.

Google avait alors interdit Navx qui commercialisait des cartes recensant les radars routiers en France, une activité jugée contraire à sa politique, bien que légale dans l’Hexagone.

Navx avait dû licencier 12 salariés. Fin juin, l’autorité de la Concurrence avait demandé à Google de rétablir le compte de Navx et de modifier ses conditions d’utilisation pour plus de clarté, ce que Google a fait en partie pendant l’été. Google devrait également  annoncer d’autres modifications demain matin.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
NavX réclame 7M d’euros de dommages et intérêts à Google
Brevets télécoms: Ericsson et Samsung règlent un important litige
Bill.com rachète la startup Divvy pour 2,5 milliards de dollars afin de gérer les dépenses des PME
Facebook
Facebook: la suspension de Donald Trump relance le débat de l’auto-régulation des réseaux sociaux
Bouygues Telecom
5G: Bouygues Telecom va recevoir 350 millions d’euros de la Banque européenne d’investissement
Twitter
Twitter lance une « boîte à pourboires » pour fidéliser les influenceurs
[BOOTSTRAP] Comment les entreprises qui bootstrappent s’adaptent elles à la crise?