Actualité

NavX réclame 7M d’euros de dommages et intérêts à Google

Selon Les Echos, la société française spécialisée dans les logiciels de circulation a assigné Google devant le Tribunal de Commerce le 1er octobre dernier et demande 7M€ de dommages et intérêts, ce qui correspond selon elle à sa perte d’activité suite à la suppression de son compte Adwords par Google en novembre 2009.

Google avait alors interdit Navx qui commercialisait des cartes recensant les radars routiers en France, une activité jugée contraire à sa politique, bien que légale dans l’Hexagone.

Navx avait dû licencier 12 salariés. Fin juin, l’autorité de la Concurrence avait demandé à Google de rétablir le compte de Navx et de modifier ses conditions d’utilisation pour plus de clarté, ce que Google a fait en partie pendant l’été. Google devrait également  annoncer d’autres modifications demain matin.

Bouton retour en haut de la page
NavX réclame 7M d’euros de dommages et intérêts à Google
Hublo rachète Mstaff pour compléter son offre de gestion des remplacements du personnel de santé
Ukraine: Microsoft prévient que la cyberattaque pourrait rendre inopérables les sites gouvernementaux
Comment Block (ex-Square), la FinTech de Jack Dorsey, veut démocratiser le minage de bitcoin
Avec 25,5 milliards de dollars levés en 2021, la Tech londonienne domine l’Europe
Google demande l’annulation d’une amende de 100 millions d’euros reçue de la Cnil pour ses cookies
[Serie D] 1 milliard de dollars de plus pour Checkout, la 3ème FinTech la mieux valorisée au monde